«

»

Mar 17 2017

Imprimer ce Article

La femme cartonnière

Il marche d’un pas en arrière

Son dos courbé, sa peau se colle à la sienne, il marche, il s’accélère

Ses mains croisées, ses cheveux bouclés, et il court

Comme un balourd

Tels un homme poignardé par son amoure

L’amour de notre temps n’est qu’un calembour

Il écrit dans l’ardoisière

Les maux et les mots d’amour

Et il court

Il court coincer dans sa bravoure

Il court vers cette femme berbère

Toute nue que l’avant-première

Et il tombe

Sur son manteau de cache-poussière

Pour un verre de Rhum

Pour oublier cette cartonnière

Pour un lait de chocolatière

 

 

 

 

0

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-femme-cartonniere/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE