«

»

Avr 05 2018

Imprimer ce Article

…la Dame Parisienne – Delloly

Ils dansent les oiseaux du dimanche
et chantent le soleil de l’automne
nous les observons d’une délicatesse
celle d’un après-midi parisien
au Champ de Mars abritant LA DAME
si belle si haute à l’irisé palissandre
vous vous regardez marquant l’évidence
d’un vieil amour de souvenance jamais morte
Vous assise sur une chaise de vos yeux verts
Elle debout sur quatre pieds de son œil phare
laquelle de Vous deux baissera le regard

Je ne sais plus tant vous la figez joliment

de cet air émouvant stoppant les passants
à rayonner de leurs regards au Vôtre
oubliant la raison de leurs balades au Champ
préférant sourire du charme de l’instant
impromptu résonnant en leur Cœur
d’une page écrite que passants conteront
un jour un soir auprès d’amis de famille
telle la légende de LA DAME PARISIENNE
du Champ de Mars un dimanche de l’automne
discutant du silence avec la Vieille Dame

Ils dansent les oiseaux du dimanche
et chantent le soleil de l’automne
juste pour Vous égayer d’un souvenir
jusques à se poser sur le fauteuil
comme pour Vous entraîner en la danse
vous en souriez sans pour autant
priver LA VIEILLE DAME de votre regard
de l’élégance que Vous lui prêtez
d’un Amour d’une Dame Parisienne
ayant vécu tant d’années de son parfum
pour se comprendre sans un mot d’un silence

Ô même les nuages n’osent cacher votre soleil

où si frêlement pour que vous n’ayez froid
comme les passants n’osent briser l’instant
lors doucement tendez la main comme les remerciant
et votre amie DAME EIFFEL et tous les oiseaux
je ne sais plus comment cacher la larme de l’heur
le Monde est beau parfois d’un petit bout de fraicheur
d’un beaucoup grisant l’âme de la douceur
d’une Dame et de sa paume rose et chaude
jusques à vos lèvres d’un bisou de parisienne
marquant mon regard d’un jour de belles Dames

 

Oli ©…La Dame parisienne
© (P)-28/10/14 à ma Créatrice (libre)

6+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-dame-parisienne-delloly/

5
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
3 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
DellolyDellolyFattoum AbidiChanTal-C Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Fattoum Abidi
Membre
Fattoum Abidi

Bravo Oli superbe poème

ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

Quel beau moment partagé Oli.
Toute la douceur, la joie, l’amour dans le récit de ce tête à tête
émouvant entre la “Dame parisienne” et la “Vieille Dame” du Champ de Mars….
Un tableau vivant… en vers et en image…
Magnifique poème
Merci Oli
Bisous

Chantal

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE