«

»

Août 23 2018

Imprimer ce Article

La cuisine d’un ange – Philippe X

    À la veille de Noël, alors qu’ils attendent un bateau pour quitter l’île du Diable où se trouve le bagne dont ils viennent de s’évader, trois bagnards (Humphrey Bogart, faussaire en écriture ; Peter Ustinov, cambrioleur aux doigts magiques et Aldo Ray accompagné de Adolphe son serpent), trouvent refuge dans une famille de commerçants, les Ducotel, à laquelle ils rendent de petits services.

    Je n’ai pu résister à l’envie de  donner à mon article le titre de ce film culte. Il n’y a aucune similitude à part peut être l’ambiance cinéma.

    Un scénario, des scènes qui se transforment en « scène de ménage », un air de « déjà vécu » un remake sans être péplum, mais bien de chez-nous en somme.

    Et cette ambiance cinéma commence franchement à me gonfler lorsque j’entends parler cuisine.

   Tout au long de cette année, les chaînes télé nous ont rabattu les oreilles avec des programmes mettant en scène des hommes et des femmes, soit disant comme vous et moi, mais baignant dans le jus de « battle en kitchen ».
 

   C’est à celui qui sera le meilleur chef, le meilleur pâtissier, le meilleur « cauchemar en cuisine » quant à nous, nous restons « bouche bée » devant ce qui est un cauchemar dans la vie de tous les jours.

   Ces émissions vous en mettent plein la vue et n’ont que pour seul but : vous mettre la pression, la honte, le rouge aux joues parce que vous ne seriez pas fichu de réaliser un gaspacho de melon et de concombres à la brousse.

Mise en situation :

   L’homme de votre vie ( si vous êtes un femme, œuf corse !) arrive du boulot, il a, comme d’habitude, passé une matinée de ouf ou une soirée de merde.

   Les clients : des emmerdeurs. Le patron : un jeune con. Le trajet : galère. Les collègues : sans moi, la boite elle ferme .

  Conclusion : T’as de la chance, toi,  de rester à la maison.

Fin de la scène croyez-vous ? Et bien non, pas du tout.

Fin de l’acte…mais début d’un autre.

   « Je boirais bien un petit coup moi !. Tu ne me servirais par une bière ?” dit-il affalé sur le canapé.

   « À ce propos,  j’ai vu à la télé une recette de soupe de melon glacé avec du concombre et du fromage corse… Tu sais quoi, ce soir, j’ai invité mon collègue avec son amie… Il est Corse et adore la cuisine de son pays…(?). Je lui ai dit que tu étais championne du monde. ».

   Ne pas vous départir de votre calme légendaire, celui qui vous fait une si bonne réputation, vous avalez votre énergie dévastatrice et en bonne négociatrice , vous tentez : « Ce soir, ? Repas original ?Corse ? Je peux passer mon tour ? Je peux me servir d’un joker? »

 

  Vous hésitez à la vue du cendrier horrible que votre Belle-mère vous oblige à contempler à chaque instant de votre V.D.M .(Attention à ne pas confondre V.D.M et V.D.M…. il s’agit de la Vie de Ménage ) et cet horrible cadeau vous le verriez bien écrasé sur le mur.

  Votre challenge, votre défi, celui qui une fois franchi fera de vous une affranchie, se résume à ce commentaire :
 

« La brousse, ce fameux fromage made in île de beauté… Je le trouve où ? Et le concombre, tu sais où tu peux te le mettre ? »
« Eh ! Mon chéri, prends ton cul à poignées, il ne te reste que quarante-cinq minutes pour « bouffer » en vitesse, t’es pas au resto mon Paulo ! ».

   Mais les mots se perdent dans l’écouteur, comme disait Claude FRANCOIS .

   Votre mari chéri, après avoir ingurgité la dernière lampée de bière, éructe en disant :
« tu sais quoi ? sa copine est indienne, vachement bonne, à mourir de rire… Tu pourrais peut-être faire un plat hindou”.

   Comme il est pressé d’aller retrouver ses pantoufles, en claquant la porte, il vous a semblé entendre : « Elle est végétarienne ».

Fin de l’acte mais pas de la scène

   Ah le con ! Moi aussi j’ai eu une matinée de merde, le petit est arrivé en retard à l’école, le banquier m’a encore sollicitée, ta mère m’a tenu la jambe pendant point d’heure et j’ai fait une rayure à TA voiture !! … Végétarienne ! Elle ne peut pas manger du porc comme tout le monde ?

   C’est décidé je vais lui préparer un Aloo Shimla mirch, c’est si simple !!  et puis il ne me reste que deux heures pour faire les courses, terminer le ménage, récupérer les analyses du petit, boire le kawa avec ma copine et préparer le repas de ce soir….au secours !

   Ce soir ce sera  « pizza du coin d’ la rue » nougat glacé et c’est marre …réservation à l’hôtel du cul-tourné

   En gros, voilà à quoi ressemble la plupart des journées d’une épouse et bonne ménagère.

   La femme au boulot et le mec au repos !

   Les dés sont pipés dans cette aventure moderne qu’est notre vie.

   Les hommes, je veux dire ceux qui sont supposés porter à bout de bras le destin d’une famille, se mettent eux aussi à tripoter le manche des poêles à frire, à susurrer des mots d’encouragement à cette putain de mayonnaise qui ne veut pas monter pour les conduire au septième ciel, à caresser d’une main ferme le dos d’une lotte pour lever des filets, affirmant que le fait de fourrer une dinde n’est pas réserver qu’aux mâles et qu’il est terriblement craquant d’enlever les pelures des oignons à tel point qu’ils en pleurent….. déshabillez-moi, pas trop vite… Les temps ont bien changé.

©Philippe X – 23/08/2018

 

 

2+
En roue libre | [email protected] | Site Web

'' nul n'est prophète en son pays''...c'est pour cette raison que je voyage.
''Convier quelqu’un, c’est se charger de son bonheur pendant tout le temps qu’il est sous notre toit.''...vous êtes mes invités, au banquet de la littérature....

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-cuisine-dun-ange-philippe-x/

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
0 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
1 Commentaires des Auteurs
ChanTal-C Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

Récit plein d’humour,
sur la part faite aux femmes par certains hommes…
Sourires pour cette lecture très plaisante…
Amitiés

Chantal

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE