«

»

Déc 19 2018

Ouzag Djamel Eddine

Imprimer ce Article

La cueillette nocturne – Kamel usbek

j’irai cueillir les fruits dans mes rêves,
Suspendus aux branches sans goût, ni sève.
Sous la grisaille des nuits gelées par mes soupirs,
L’obscurité se tord et respire.
Des rêves nus, sans couleur, ni odeur,
Ces fruits mûris par la froideur.
De ma mélancolie flageolante,
Ma compagne, mon insolente.
Avide de mon temps nocturne,
Glanant mon esprit taciturne.

Seule ration ces fruits amers,
Une obole, pour le Styx et l’enfer.
Dans mon alcôve, sans lumière,
Charon, debout sur la litière.
Remue mes pensées de sa rame,
M’emporte loin de tes larmes.
L’âme veule, et sans courage,
Pour atteindre tes rivages.
Il me faudrait les bras de Sisyphe,
Ou les ailes d’hippogriffe.
Ressuscitant ce corps sous les draps enseveli,
Sous les paupières ténébreuses de ton oubli.

troubadour © copyright

0 0 vote
Note de l'article

Au sujet de l'auteur

Ouzag Djamel Eddine

Ouzag Djamel Eddine

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-cueillette-nocturne-kamel-usbek/

S'abonner
Me notifier pour :
guest
4 Commentaires
Plus récents
Plus anciens Plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Stéphane
20 décembre 2018 21 h 24 min

Beauté nocturne…
Ce moment, avant le sommeil où les mots fleurissent et nous échappent.

Christian Satgé
19 décembre 2018 17 h 13 min

Encore un très beau texte. Décidément j’ai plaisir à vous lire. Bravo et m merci pour ce partage…

4
0
Dites ce que vous en pensez, laissez un commentairex
()
x