«

»

Déc 15 2018

Imprimer ce Article

La chaîne – Michel Granier

Tous ceux qui sont partis et qui ne sont jamais revenus,

Tous ceux qui sont partis et avec qui j’ai vécu,

Ceux que j’ai moins connus et qui laissent des traces,

Ceux les très Chers qui ont emportés avec eux une partie de moi même.

 

La chaîne familiale a perdu ses maillons,

Et le fermoir ne peut plus  assumer sa fonction.

Les serrures d’antan sont brisées par le temps,

Et les Parents dans l’au de là en ont emportés le lien.

 

Chaîne du passé qui se reformera.

Naissance, mariage, descendances et mort, telle est notre destinée.

Peu de temps pour vivre pleinement,

Peu de temps de bonheur,

Beaucoup de temps perdu.

 

Quel est notre rôle, notre but ?

L’interrogation de notre passage sur cette terre reste sans réponse.

Il est bon de penser que tous ces maillons détachés,

Se ressouderont un jour, pour former une immense, Chaîne d’Amour.

 

©Michel Granier

3+

Poète narratif ou introspectif a écrit plusieurs textes avec diverses inspirations, rythmées par une écriture claire et sonore. Prix d’honneur et de distinction de la Venise Culturelle de Martigues (Printemps des Poètes) Lauréat de plusieurs concours Nationaux, inscription dans le livre des Poètes. Enregistrement d’un C.D de textes musicaux, lus tour à tour par lui-même et Marie-Hélène GHIOTTI, sur des compositions musicales de Pierre GHIOTTI. Auteur de Poésies et Maximes, homme de théâtre, assistant metteur en scène à l’Académie des Arts, il côtoie et harmonise la Peinture, avec sa Compagne Artiste Peintre.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-chaine-michel-granier/

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
0 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
1 Commentaires des Auteurs
Stéphane Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Stéphane
Membre

Et de nos chaires et de nos os, les atomes se recombineuront pour finir en chaines carbonées qui nourriront l’herbe des prés pour finir en reblochon, selon le cycle des sacrées réincarnations.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE