«

»

Nov 01 2017

Imprimer ce Article

L054b Soir de Pluies – Mamagly (OL.D)

© Soir de pluies
©All rights reserved -Mamagly L054b(43)

(Lettre de Marie-Magdeleine Delabre à son fiancé)

Vendredi 22octobre 1943 23heures

Toujours écrire, toujours barbouiller des pluies de mots..
Il pleut, et j’ai reçu la pluie avec une espèce de joie,
surtout au sortir de ce gouffre noir et sans air… le métro..
Maintenant, me revoici. Toujours ici, assise là, toujours.
Mon coeur voyage comme mes pensées,
mais je suis là toujours : il le faut bien et longtemps.
Mon Dieu est-ce vrai ? Si longtemps ?
Ai-je peur soudain de ce plus tard qui ne vient pas
de ce plus tard qui ne nous appartient pas hélas.

Nuages sombres, nuit noire.
Si j’osais et que tu fus là.
Assise près de toi,
les bras noués autour de ton cou,
la tête contre tes épaules, serrée bien fort,
je fermerai les yeux.
Arrières visions obscures, les yeux fermés,
mais près de toi, de la lumière qui m’ envahirait…

Je Vous aime,
pardon encore, je l’écris sans le vouloir : Francis, ça me fait presque mal, tant c’est fort de Vous aimer.

Je suis triste ce soir, la pluie tombe toujours, pourtant j’aime la pluie, c’est un paradoxe ;

Je suis triste pour vous :

de n’être pas assez joyeuse,
de n’être pas plus superficielle,
de n’être pas toujours égale
et de paraître fantasque dans mon amour.

Ceci est une erreur, et J’aime toujours autant.
Jamais moins, mais plus je vous aime,
plus j’ai peur de vous le montrer.
J’ai peur de moi-même, peur de mes réactions.
Les larmes sont toujours là prêtes à déborder
pour crier mon angoisse soudaine ou mon amour.

Un voile gris et quelquefois noir,
s’étend sur Moi comme une aile…
La lumière illuminant mon âme disparaît ou s’estompe.
Une phase qui tombe comme une goutte froide suffit à me remuer.

Petite fille sensible… dirait Jean-Marie, ou un autre.
Tous les hommes que ça énerve ne s’y reconnaissant pas.
Je ne me hâte pas de me faire connaître
et l’on me prend pour tout le contraire de ce que je suis (marbre froid insensible !)

Il est tard j’ai toujours peur que vous ne veniez pas.
Ce serait trop triste.
Mon Dieu comment vais-je vivre ces jours qui vont venir et qui vont.

Et cette pluie tombant toujours, pourtant j’aime la pluie, c’est un plaisir de la voir effacer les traces et la pluie d’avant.

Pourquoi ne pense-t-on pas comme Elle, ignorant maux et pensées ?

Marileine  qui vous aime (43)

 

3+

Née le 28octobre 1922, Marie-Magdeleine Delabre fille De Maurice Delabre (Cour des Comptes) et de Marie Aline Cousin, vécut au 14rue de beaune à Paris07.
1ère aux Beaux Arts, non notée, en dessin. Elle entra dans la résistance dès le début en compagnie de son frère Jean-Marie Delabre (arrêté le 20/07/44, puis déporté). Elle fut courrier à Défense de la France, où elle y croisa son futur époux Francis, lui-même chef de liaison médicale France-Nord. Benjamine (pseudo) fut arrêtée le 04/08/44 à Paris, puis déportée à Ravensbruck, et Koenigsberg sur Oder, par le dernier train parti de Paris, avant la libération de Paris. Libérée en Mars45 par Joukov. Elle revint en France en torpilleur anglais, de Odessa à Marseille.... Elle eut treize enfants.
Décorée de la Légion d'Honneur et Médaille de la Résistance
cette correspondance fut établie de 1943 à 1966, avec son amour....

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/l054b-soir-de-pluies-mamagly-ol-d/

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
1 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
2 Commentaires des Auteurs
MamaglyChanTal-C Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

Comme cette lettre me parle…….
Ce ressenti décrit avec tant de sincérité !
Merci…

Chantal

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE