«

»

Déc 15 2019

Imprimer ce Article

…Jeudi d’Octobre -Delloly

Au soir de ce Jeudi d’Octobre
tentons d’oublier d’une Gent l’opprobre
qu’il ne faut s’amuser de la mort ;
risquons-nous jusques à l’aube de novembre
à se faire peur, voire croire du sobre
quoique emportés de cervoises à ras bord

Au soir de ce jeudi fort déguisé
nous oublierons la tristesse d’un sort,
jeté ribambelle de mots sur ciel  arrosé
où rien ne se murmure encore,
avant que l’aube ne soit disposé

Dansons, chantons, rions de l’épuisé
à voyager de nos rêves Pays de l’Un 
comme des papillons semant le parfum
de fleur en fleur grisant l’amour

Au bout de la nuit serons auprès du jour
les amants du monde  de son espérance…

D‘un jamais en nos jardins, vivrons d’insouciance !

.

Oli ©…Jeudi d’Octobre
©(P)-31/10/13  (Derive Rd) …2A

..….(le Derive, est un style de rondeau sur 3rimes, que j’ai créé ! le dernier vers en 12s )

2+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/jeudi-doctobre-delloly/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :