«

»

Nov 16 2018

Imprimer ce Article

Je sais – Céline Gillet

Je sais les racines à l’air

A toujours chercher ses repères

Je sais le sang sous la lame

Pour essayer d’apaiser mon âme

Je sais l’enfance blessée

Et l’adolescence fracassée

Je sais les premiers mots…écrits

Pour exorciser ses murs maudits

 

Je sais les larmes acides

Face aux rires placides….

Je sais que grandir

Ne se fait sans souffrir

Je sais le cœur sous la peau

Qui vous envole haut

 

Je sais les frissons violents

Des premiers élans

Je sais que l’amour

Est une quête sans retour

Je sais que se battre n’est pas gagner

Et qu’il faut souvent tomber

 

Je sais les bleus au corps

Quand on y croit tellement fort

Je sais l’inégalité d’être

Quand on ne veut paraître

Je sais l’engagement profond

Qui vous creuse des sillons

Je sais que parfois revenir

N’est pas forcement faillir

 

Je sais qu’il faut du courage

Pour assumer ses ombrages

Mais je ne sais pas toujours

Comment cautériser les contours

De mes impasses émotionnelles

De mes blessures à tire d’elle

De ces injustices violentes

Qui me laisse pantelante

 

©©éline gillet

3+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/je-sais-celine-gillet/

6
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
3 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
Gillet CélineLes Mots BleusGillet CélineSerge CampagnaChristian Satgé Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Les Mots Bleus
Invité
Les Mots Bleus

Très réussi, très bel écrit, lecture délicieuse d’ une belle plume . Merci du partage.

0
Serge Campagna
Membre
Serge Campagna

Ce que je sais c’est que maintenant je sais ce que c’est qu’un texte bien construit. Merci.

0
Christian Satgé
Membre

Et moi je sais que c’est du très bon ce que vous venez de nous offrir là. Bravo et merci pour ce partage…

0