«

»

Mar 09 2019

Imprimer ce Article

j’aime ton nom – Guillaume Aatira

J’aime ton nom

Aucune coudée franchie entre nos brins de nerf,

Lestés de grains de sel, perdus dans un bras de mer,

Ne levons que la main, restons bien à distance ;

Le récif n’est pas sûr et demande assistance.

 

Restons au port dallé, voir les heures passer

Comme ces vols d’oiseaux que les vents vont chasser

A l’orée des grands bois. D’anciens éclats d’orage

Remuent encore en moi, mémoire d’un autre age…

Oui, je me souviens mieux, maintenant que j’écris.

 

Ton nom discret vient à travers tous les cris.

Tu portes une histoire aux paroles antiques.

Quel est donc ce secret ? Quel est ton nom mythique ?

Je vois, dans tes cheveux, le reflet des rochers,

Dans les plis de ta robe, un océan sans nocher.

 

Une déesse jure à un tout jeune pâtre

Que ta beauté noircit la lumière des astres ;

L’univers est jaloux de toi, de tes yeux sans pareils

Si bleus que le ciel meurt en perdant le soleil.

Mais je ne peux t’aimer, ton âme est trop lointaine ;

Alors j’aime ton nom Hélène… Hélène… Hélène.

Guillaume Aatira

0

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/jaime-ton-nom-guillaume-aatira/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE