«

»

Mai 24 2016

Imprimer ce Article

Ingratitude – Sacha

Comment aider son prochain

Quand la galère pour nous,

Poursuit son chemin ?

La lumière est encore très loin !

Entre nous, les belles paroles réchauffent

Le coeur, mais pas le corps.

Il manque le principal,

Manger à sa faim.

 

Aujourd’hui encore, les peuples

Se nourrissent de promesses,

Jamais ne cesse.

 

Comme si cela n’était pas suffisant,

Des tonnes de nourritures

Jetées, javellisées.

Des actes, d’égoïsme, d’indifférence.

Blessés, humiliés de toute part,

Nous, anciens clients

Avons tant dépensé !

 

Nous avons tous travaillé

Aux développements

Des entreprises,

Du pays entier.

Un employeur ne peut

Réussir sans ses employés,

Le pays, sans ses concitoyens.

 

Leur réussite, avec notre participation

Et à la sueur de notre front !

 

Résultat, nous sommes oubliés

Par ces ingrats.

Comme le partage des fortunes

Qui nous est dû.

 

Les grandes puissances

Abandonnent les petites gens,

Avec tant de mépris, d’ingratitude.

Resteront sur cette planète,

Ceux qui ont oeuvré

Pour nous faire disparaître !

 

J’imagine, entre eux, le combat

Pour posséder le bien d’autrui.

Devenir plus riche et plus piètre.

 

Réagissons !

 

Ce fameux slogan :

 

Liberté, Egalité, Fraternité (?)

(Hypocrisie)

Ce slogan nous berce, nous endort

depuis des années.

Maintenant, il faut vraiment lui rendre son sens,

Qu’attendons-nous ?

L’union fait la force.

 

Si les grands détournent les yeux de la misère,

C’est qu’ils refusent de voir, ce qu’ils ont créé.

imagesBB

 

imagesJJJ

images BN

 

 

 

 

imagesHJHGBV

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0

Sacha Bailley a commencé ces premiers poèmes, à l'école primaire puis le collège et le lycée.
Son petit recueil de jeunesse a été égaré à son grand regret . ..
Elle est restée longtemps sans écrire. La vie professionnelle, familiale, ne lui laissaient plus de temps à l'écriture.
C'est en 2011, une période de chômage, entre la recherche d'emploi et l'ennui qu'elle décide de reprendre l'écriture, d'exprimer sur le papier
tout ce qu'elle a sur le coeur. Une expérience dans un domaine inconnu.
Son recueil de poèmes a été publié en août 2011 il est intitulé : « Je m'appelle Espérance », aux Editions Publibook.
Sacha, continue à écrire ses publications auprès du Groupe et du site : Plume de Poète.
Sacha, aime les animaux mais n'en possède aucun pour le moment. Elle adore la mer, malheureusement ne vit pas sur la côte. Ses seuls loisirs en ce moment, l'écriture.
Sacha est très fidèle en amitié, apprécie ceux qui ont du coeur. Mais a eu des déceptions par de fausses amitiés !
La souffrance humaine et celle infligée aussi aux animaux la bouleversent !
Sacha attend toujours le meilleur de l'homme, pour un monde d'amour et de solidarité !
Elle espère que la génération future serait plus touchée par l'amour de son prochain, d'une valeur sûre, que toutes ces pacotilles qui détruisent l'homme !
Dieu merci ! Il existe autour de nous des êtres merveilleux.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ingratitude-sacha/

13
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
10 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
Martine BrûléSachaMikael Pin Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Martine Brûlé
Membre

Si je peux me permettre je juge moi aussi les chez d’État et hommes de pouvoir bien responsables de cette situation en France et bien au delà de nos frontières. Alors comme je ne suis pas une révolutionnaire je vote blanc et le peu que je possède je le partage bien entendu avec mes proches mais aussi avec mes voisins lorsqu’il me reste un billet en poche. Conclusion ce texte met le doigt sur un vrai débat de société … Bravo

Mikael Pin
Membre
Mikael Pin

Votez blanc, ainsi vous laissez revenir ceux que nous subissons depuis 4 ans, ou antérieurement leurs alter-ego … Voilà les raisons pour lesquelles nous n’en sortirons pas … Ah, ces Français !!!
Dieu que Corses et Basques sont méritants !!!

Mikael Pin
Membre
Mikael Pin

Il vous faut, Madame, lire “traité sur la population” du PASTEUR Thomas Robert Malthus …. Dans tous les pays du monde, la misère est plus d’origine démographique qu’économique ….Les principaux responsables, pour ne pas dire les SEULS sont les parents qui procréent (prolifèrent ?) alors qu’ils ne parviennent pas à subvenir à leurs propres besoins …
Afrique et Asie, ne doivent plus être aidés . Occupons-nous des nôtres : malades, vieux, handicapés, chômeurs … Et bien sûr fermons nos frontières aux moyenâgeux qui viennent sur notre sol imposer leurs us et coutumes, leur violence et trafics en tous genre …

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE