«

»

Fév 20 2020

Imprimer ce Article

…Inférence – Delloly

Quel plaisir ce midi de déjeuner ici
face à vous oubliant la saison de l’absence
une saison où seul le vent est adouci

Voyez-vous l’orage prend souvent l’inférence
comme “acquis” d’un cerveau, le vôtre évidemment
prenant la colère comme outil d’existence

Ce besoin d’un repos en hiver forcément
loin de l’un ou l’autre d’un commun désaccord
s’est entendu de mots créant l’événement

Quel plaisir ce midi de revoir ce hasard
au printemps de ses fleurs Nous invitant à l’heure
à regoûter l’amour d’un baiser babillard

Venez ! regoûtons l’heure et toujours en demeure !

.

Oli ©…Inférence
©(P)-07/07/13  (12)

E037 (2013)

3+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/inference-delloly/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :