«

»

Jan 10 2018

Imprimer ce Article

…indicible Manque – Delloly

 

 Dix janvier toujours une date de larmes

indicible manque d’un Univers
le tien mon p’tit frère avec mille trames
que d’ANNÉES glissées se noyant d’envers
brisant les monstres loin de tentation
de partir au large effaçant l’émotion

Dix janvier le JOUR de ta mise en Terre ;

je revois Gent et larmes de misère 
s’arc bouter à un mur gris chancelant 
nitescent retenu bon an mal an
brouillant scène du silence des âmes
gelant souvenirs de mille vacarmes

Dix janvier l’Ange m’observe de marbre

impassible sans VIE du Temps qui Nous souffre
n’existant que peu même pour suaires
qui Tous Nous vêtent les corps de mille airs 
attendant la fin de l’office froid
pour paraître ailleurs une heure de croix

Dix janvier s’écrie de cette HEURE qui passe

d’amères pensées en ce Montparnasse 
regard s’égarant sur le corbeau noir 
perché sur la croix au bout tel miroir
que des inconnus ont aussi souffert
de partir au large effaçant l’émotion

Quelque MINUTE encor et je te laisse

p’tit frère Francis en ce Montparnasse
demeure de Vies et de pleurs d’un Temps ;
pardonne : ai décroché regard latent
observant la Dame assise sur sa tombe
pleurant l’Être aimé d’une blanche robe

 

Oli ©indicible manque
© (P)-10/01/18 à Mon frère (10p)

 

 

5+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/indicible-manque-delloly/

14
Poster un Commentaire

avatar
5 Sujets de commentaires
9 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
7 Commentaires des Auteurs
Françoise ThiebautFattoum AbidiChristian SatgéOasisArtAnne Cailloux Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Françoise Thiebaut
Membre
Françoise Thiebaut

Un être aimé manque souvent au geste que l’on pbserve
les moments de besoin de se confier ; si touchant. merci Olivier
F

Fattoum Abidi
Membre
Fattoum Abidi

Merci Oli très beau et émouvant poème, je retiens ce fort et très touchant moment poétique:

Quelque MINUTE encor et je te laisse
p’tit frère Francis en ce Montparnasse
demeure de Vies et de pleurs d’un Temps
pardonne ai décroché regard latent
observant la Dame assise sur sa tombe
pleurant l’Être aimé d’une blanche robe

Très cordialement
Fattoum.

OasisArt
Membre
OasisArt

Oh quel bel hommage d’un amour fraternel ! “Dix janvier s’écrie de cette HEURE qui passe” tel un hurlement !…… c’est beau, touchant
votre phrasé est vraiment beau. Quelque part il doit en être ému
comme je le suis
Merci pour ce partage

Anne Cailloux
Membre

Un manque viscéral. Qui reste comme une araignée qui ronge.. Bel hommage … Merci de vos mots.
Anne

ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

Tant d’amour, de chagrin, tant de pudeur pour dire
le vide immense, cet “indicible manque” d’un frère tellement chéri.
Quel émouvant poème, touchée au coeur… gorge serrée.
Merci Oli.
Bisou

Chantal

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE