«

»

Oct 21 2018

Imprimer ce Article

…Ils s’embrassaient – Delloly

 

Ils s’embrassaient ces amants du soir de l’osé
comme heureux de se délivrer ce doux baiser
comme s’aimant pouvait-on le croire des ombres
nous amenant à rêver un peu à leurs mondes
à leurs secrets s’épousant si fous d’un charmant
de ces regards troublants riant d’un autrement
ignorés,  observés de leurs amis
rythmant belles pensées d’origamis
amusant tables voisines d’un vent
frissonnant souvenir d’il fut un Temps

Ils s’embrassaient ces amants du soir de l’osé
du délicat réclamant encor le baiser
soulevant la Gent d’un frétillement de lèvres
désirant y goûter même d’histoires brèves
aux tables voisines oubliant leurs boissons
attendant d’être sirotées l’heure à foison ;
tout était beau comme leur sentiment
rien ne paraissait hormis bel instant
jusques à ce doux baiser d’au-revoir
navrant convives de l’ivresse au soir

Vint un baladin connaissant la belle
prenant place sur chaise parallèle
entourant d’un bras la belle héroïne
sous le regard confus d’une voisine
cherchant d’un regard images d’un Temps
croisé, ignorant ce libertin du charmant ;
pourtant semblaient s’aimer ces amants du soir
comme heureux de l’impromptu du miroir
leurs offrant coquins baisers se désirant roi
ignorant la convenance, vivant leur foi

 

 ©Ils s’embrassaient
© (P)-11/09/18 aux libertins du Bidule (lib)

 

6+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ils-sembrassaient-delloly/

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
2 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
Anne CaillouxDellolyGhazy Belghazy Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Anne Cailloux
Membre

Vraiment magnifique un poème du temps passé vraiment chapeau bas Olivier c’est plein de tendresse
Anne

Ghazy Belghazy
Membre
Ghazy Belghazy

Ce texte, je l’ai lu, la nuit, au coin de la cheminée, le foyer était encore vivace, ce fut un pur moment d’une rare félicité.
merci Olivier !

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE