«

»

Mar 20 2018

Imprimer ce Article

Illusion – Val Reval

 

Les profondeurs par la sirène captivent

File dans le courant le radeau submergé

Au loin bien loin déjà rapetisse la rive

Vient le tourbillon des tourments passionnés

C’est la fête ce soir c’est la soirée du siècle

Toutes sont arrivées avec leurs amoureux

Un couple que voilà explose dans ma tête

Celui qui n’est pas moi ils sont là tous les deux

Faut-il que je supporte son sourire et son rire

Et ce qu’elle chuchote en lui frôlant le cou

Je suffoque je vacille lorsque je l’entends dire

Tous ces mots que sa voix n’a jamais dits du tout

A son insu surement ses gestes me suggèrent

Des lendemains d’espoir qu’elle feint d’ignorer

Et je prie en silence que des mots me libèrent

Ou que meure cette vie qui périt d’amitié

Enivrante flamme dont fut banni le nom

Orage de frissons si intense désir

L’hiver s’est installé le ciel est moribond

Aux illusions mortelles il n’est nul avenir  

 

                         © Val Reval – 18/03/2018

 

4+

J'aime les mots
J'aime les écrire

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/illusion-val-reval/

7
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
4 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
Val RevalChanTal-CDellolyFattoum Abidi Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

Vraiment très beau Val.
dans la tristesse et la désillusion, j’ai cherché une touche d’espoir…
Merci Val pour ce partage
toute mon amitié
Bisous

Chantal

Delloly
Modérateur

profondeur des tourments
l’espérance se doit d’exister même au tréfonds de la morosité tel un rai au crépuscule
belle écriture
bise
Oliver

Fattoum Abidi
Membre
Fattoum Abidi

Bonjour Val très beau et touchant partage qui finit sur des notes négatives:

Ou que meure cette vie qui périt d’amitié
Enivrante flamme dont fut banni le nom
Orage de frissons si intense désir
L’hiver s’est installé le ciel est moribond
Aux illusions mortelles il n’est nul avenir

Val on doit positiver pour qu’on puisse avancer
Mes amitiés sincères
excellente journée
Fattoum.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE