«

»

Déc 20 2017

Imprimer ce Article

Il vente Brise sur la Plage – Delloly

Il vente brise sur la plage
quelques nuages abandonnés
quelques mouettes oubliées
quelques cerfs-volants hésitants
quelques voiliers au loin d’un surplace
quelques vagues couvant coquillages
quelques baigneuses clapotant
quelques branches algues exploratrices
quelques crabes laissant exuvies
quelques grains de sable tentant de voler

Ô.. la serviette de bain s’est détendue
douce de ses couleurs et de Vous
bien coquine profitant du soupir
offert là d’un dos se reposant
d’un parfum océan et de Vous
aux goûttelettes d’eau épuisées
que rêvez-vous donc sur ce coton
voyagez-vous sur une goélette
en l’océan pour l’Île au Levant
d’un rendez-vous auprès d’Amant

Ô.. vous vous réveillez grisant ce vent
de ce rêve au cœur de l’océan
à bord de la belle goélette
vous étonnant de l’abyssal bleu
de ses dauphins danseurs
de cet albatros se reposant rêveur
tel guide Nous montrant le chemin
celui du hasard pour une Île de lin
où les Amours se courtisent délicats
s’offrant demain aux mille carats

Il vente brise sur la plage
quelques ombres d’un soleil hésitant
quelques nuages oubliés
quelques goélands pavoisant
comme Vous observant de leurs rêves
quelques vagues si peu houleuses
quelques grains de sable d’un osé
quelques frissons Vous décorant
sous un alizé Vous réclamant
à bord du brick dormant sur l’horizon

Ô.. vous m’observez de lèvres salées
assoiffées d’un fou baiser de Vie
de mains délassant quelques courbatures
d’un regard invitant à la baignade
rejoindre les danseurs de l’océan
sous les pirouettes de chevaliers du ciel
qu’attendons-nous à Nous plonger
d’une balade pour l’Île au Levant
d’une espérance grisée de nos regards
d’un rendez-vous à vivre sous une brise

 

Oli ©Il vente brise sur la plage
©-21/12/17 à You C (libre)*You27

 

6+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/il-vente-brise-sur-la-plage-delloly/

8
Poster un Commentaire

avatar
4 Sujets de commentaires
4 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
DellolyAnne CaillouxDellolyChanTal-CZahia Eliker Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Anne Cailloux
Membre

Je peux avoir l’adresse de cet endroit?

Anne Cailloux
Membre

J’adore, j’adore j’adore, on s’y croirait. Que Jaime cet écrit
tout l’été, j’y vais de ce pas.
Anne

ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

Sous le charme de cette aventure parfumée par la Brise marine sur la plage ensoleillée,
guidée par l’albatros vers l’ile Au Levant….
Merci pour ce moment merveilleusement conté
Bises

Chantal

Zahia Eliker
Membre
Zahia Eliker

belle écriture . bonne année

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE