«

»

Juil 03 2020

Gisèle Courbier

Imprimer ce Article

Hymne à l’Amour – Gisèle Courbier

C’est parce que tu m’aimes, Seigneur…

C’est parce que tu m’as aimé le Premier, Seigneur,
Que je suis devenue un être d’amour et de miséricorde,
C’est parce que tu m’aimes, Seigneur,
Que je suis toujours protégée du mal et de ses hordes,
C’est parce que tu m’aimes, Seigneur,
Que je me suis toujours relevée de terre et que j’ai continué d’aimer
C’est parce que tu m’aimes, Seigneur,
Que j’ai continué d’espérer, malgré, autour de moi, ce silence
C’est parce que tu m’aimes, Seigneur,
Que je suis devant toi ce soir et que j’adore ta Présence
C’est parce que tu m’aimes et me pardonne, Seigneur,
Que je pardonne aussi et qu’un jour meilleur alors recommence,
C’est parce que tu m’aimes, Seigneur,
Que je suis à jamais vivante dans ton cœur et toi dans le mien,
C’est parce que tu m’aimes, Seigneur,
Que tes anges et tes saints m’aiment, que je t’appartiens,
C’est parce que, pour toujours, tu m’aimes, Seigneur,
Que le Bonheur sans fin éclate dans mon cœur.

Myriam Gisèle Courbier, le 14/06/2020 à 00 :39

0 0 vote
Note de l'article

Au sujet de l'auteur

Gisèle Courbier

Gisèle Courbier

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/hymne-a-lamour-gisele-courbier/

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Plus récents
Plus anciens Plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Lucienne Maville-Anku
Membre
4 juillet 2020 20 h 09 min

C’est un beau texte duquel émane ce fort sentiment de paix, de sérénité, de tranquillité, et qui laisse aussi entrevoir le ‘visage’ d’un cœur qui s’est s’abandonné dans la confiance et l’humilité à ce “Seigneur” de qui il se sait et se sent aimé. Tendre dépendance à Lui. Merci Gisèle.

Brahim Boumedien
Membre
3 juillet 2020 23 h 11 min

Merci, Gisèle, pour ce partage prouvant la force de l’amour lorsqu’il est d’origine divine et que celui qui est au ciel le sème parmi les humains !