«

»

Déc 01 2019

Imprimer ce Article

Hivernale… – Jeanine Chatelain

Paul Signac , la Seine à saint-Cloud.

Hivernale .

Aurore nouvelle, un soleil s’est levé, d’ hivernale beauté,
Sur les bords de la Seine, de lumière mauve et d’ambre,
Les promeneurs ont déserté , dans le froid de décembre,
Les berges gelées et les arbres , aux feuilles dépouillées

Qui s’amoncellent sur le sol, l’automne a son tapis glacé,
Les hirondelles sont parties, sous les vents de septembre,
Le fleuve coule et emporte , les rêves éternels et tendres,
Des baisers éperdus des amants , dans leurs bras enlacés,

Temps qui passe, les flots ont effacés leur chanson de l’été,
Le coeur est en jachère, les serments à la clé ont disparus,
L’ espérance est devenue vaine, d’un bonheur tant attendu,
On reste là avec sa peine, le bateau vogue , vers la destinée,

Aurore nouvelle, un soleil s’est levé, d’hivernale beauté,
Embrasant de paillettes roses scintillantes le ciel de Paris,
Et de nouvelles promesses , au fond des coeurs meurtris,
Qui transcendent l’amour dans notre souffrante Humanité..

Jeanine Chatelain, le 1er décembre 2019

“On devine, parmi la paix et le silence,
La chanson des oiseaux qui sortira du val
Pour apporter l’amour à l’humaine souffrance.”

La Seine
de Louis Aragon, écrit en 1915

4+

Je suis née en 1947 en Picardie, à l’époque du baby boom , dans un petit village des Hauts de France, dans ma Picardie natale, au pays des Cathédrales, et j’aime le vert des champs de Thiérache , la forêt, et j’aime aussi le cordon de dunes et les falaises qui bordent la mer , les bancs de sable de la Baie de Somme et les Falaises , dualité entre la grandeur et la fragilité de l’être , j’aime la vie, et la simplicité des gens de coeur qui arrivent à me surprendre dans une époque qui a perdu de ses valeurs; La poésie est venue à moi en allant sur le site de l’Abbaye de Vauclair, au milieu d’une forêt domaniale près du Chemin des Dames, où le vent de l’histoire a laissé ses traces . J ‘aime la vie, ma famille, et mes amis et ce que j’aime le plus chez l’homme, c’est sa sincérité et la tolérance ; Je suis native de Monceau les Leups, dans l’aisne, où j’ai vécu une enfance heureuse avec mes amis polonais , qui ont aussi traversé des guerres . Je remercie Alain Bonati de ce site, où règne une grande convivialité et le respect de l’autre.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/hivernale-jeanine-chatelain-2/

4
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
1 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
Jeanine Chatelain *Belle des bois*Brahim BoumedienOberLenonChristian Satgé Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Brahim Boumedien
Membre

Merci, Jeanine, pour ce beau partage ensoleillé qui réchauffe le coeur et fait oublier l’hiver glacial !

OberLenon
Membre
OberLenon

Très joli, avec cette écriture aérienne qui vous caractérise

Christian Satgé
Membre

Encore un beau et bon texte, Belle des Bois. J’aime toujours autant vous lire et partir sur vos vers en promenade. Amicalement…

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE