«

»

Jan 15 2019

Imprimer ce Article

Hiberner – Anne marie

Dans le froid

De l’hiver

Quand les choix

Sont austères,

L’entre soi

Salutaire

 

S’impose à nous ;

Temps suspendu

De la nuit floue,

Du silence cru.

Mon gîte est doux,

Ma bulle est nue.

 

Et la sève en terre

Est silencieuse,

Vivant mystère,

Pluie cotonneuse

Où l’on enserre

Nos peaux peureuses.

 

Et bien ! Thé ou café ?

La bouilloire chauffée

Résonne en musique,

J’entends la rythmique

Tout en vapeurs dansées

Et prends le triptyque

 

Des soirs de janvier :

Tasse odorante,

Les livres adorés

Et rougeoyante

Sombre cheminée.

Cela m’enchante

 

De me bercer

Sans aucun bruit

Volets fermés.

J’échappe ainsi

Au monde entier,

Aux fous à lier.

 

Frères et sœurs

Malmenés,

En douleurs

Facturées

Dans mon cœur

Hiberné….

© Anne marie

 

 

2+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/hiberner-anne-marie/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE