«

»

Nov 19 2019

Imprimer ce Article

Harmonieux chant du cygne -Brahim Boumedien

Sublime ! Ce poème

Me dit un ami cher

Au moment même

Où je me sentais fier

 

Le dernier, paraît-il

Est de loin le meilleur

Oui, me disent-ils

Ici et même ailleurs

 

Chaque texte est passion

Chacun d’eux est aimé

Un peu comme ces enfants

Que Dieu nous a donnés

 

Les mots ont une âme

Qui exprime la nôtre

Ils sont cette flamme

Passant de l’un à l’autre

 

Serait-ce le chant du cygne

L’avenir le dira

Muses, tissez mes lignes

Pour le reste, on verra.

 

B.Boumedien le 13.06.2015

5+

- Diplômé de l'Ecole Normale Nationale d'El-Harrach
- Formateur (Education Nationale et Formation professionnelle)
- Ancien professeur de Techniques de gestion et de Techniques d'Expression
- Ancien professeur à l'ENNET
- Ancien directeur de collège
- Je m'occupe actuellement de recherche pédagogique (lutte contre l'analphabétisme, en particulier)

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/harmonieux-chant-du-cygne-brahim-boumedien-2/

5
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
2 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
Anne MarieSimone GibertBrahim BoumedienChristian Satgé Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Anne Marie
Membre
Anne Marie

Tout est dit ! De la fierté de nos textes à leurs significations. Du “j’aimerais bien mais je ne peux point” à votre final magnifique ‘Pour le reste, on verra “. Ca , c’est dit ! Y a plus qu’à !
Je pense que les muses reviennent toujours. Il faut les écouter…sans les chercher.

Simone Gibert
Membre
Simone Gibert

Pensez-vous être un jour en panne d’idées ? Je ne le crois pas. Merci en attendant pour vos vers joliment tournés, lus ce matin.

Christian Satgé
Membre

Je me joins à toi pour la prière qui clôt ton poème. Bravo et merci pour ce partage. Brahim qui en dit long quand la feuille vierge nous tend les bras.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE