«

»

Jan 27 2019

Imprimer ce Article

Harfang …- Jeanine Chatelain

 

 

Harfang .

La neige blanche a déposé son doux manteau de soie,
Dans l’étendard nacré des barbules,de tes plumes de roi,
Parsemé d’éclats de la nuit noire, oubliés par l’aurore,
Qu’éclairent les étoiles, d’immenses yeux jaune d’or,

Quand tu déplies les voiles de tes ailes, sur la terre gelée,
Dans le froid mortifère de l’hiver, sur la toundra glacée,
L’envol est silencieux, dans l’infini bleuté de ton espace,
Qui a l’immuable beauté d’un dieu, couronné par la grâce,

Ô, bel oiseau blanc, tu plonges et accroches dans tes serres
La clé pour ta survie, dans la solitude glaciale d’un désert,
Posé et immobile, sur une obélisque de pierre enneigée,
Quand disparaît le soleil au crépuscule, de notre Humanité,

La blancheur de la lune se reflète sur la face de ton visage,
Où elle accroche un coeur, dans la pureté de ton plumage,
Près des fils soyeux de tes aigrettes, ton regard captivant,
Vient parsemer des paillettes dorées, sur un tapis blanc.

Jeanine Chatelain, le 27 janvier 2019.

Les hiboux

” Sous les ifs noirs qui les abritent,
Les hiboux se tiennent rangés,
Ainsi que des dieux étrangers,
Dardant leur oeil rouge. Ils méditent.”

Charles Baudelaire.

4+

Je suis née en 1947 en Picardie, à l’époque du baby boom , dans un petit village des Hauts de France, dans ma Picardie natale, au pays des Cathédrales, et j’aime le vert des champs de Thiérache , la forêt, et j’aime aussi le cordon de dunes et les falaises qui bordent la mer , les bancs de sable de la Baie de Somme et les Falaises , dualité entre la grandeur et la fragilité de l’être , j’aime la vie, et la simplicité des gens de coeur qui arrivent à me surprendre dans une époque qui a perdu de ses valeurs; La poésie est venue à moi en allant sur le site de l’Abbaye de Vauclair, au milieu d’une forêt domaniale près du Chemin des Dames, où le vent de l’histoire a laissé ses traces . J ‘aime la vie, ma famille, et mes amis et ce que j’aime le plus chez l’homme, c’est sa sincérité et la tolérance ; Je suis native de Monceau les Leups, dans l’aisne, où j’ai vécu une enfance heureuse avec mes amis polonais , qui ont aussi traversé des guerres . Je remercie Alain Bonati de ce site, où règne une grande convivialité et le respect de l’autre.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/harfang-jeanine-chatelain/

6
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
3 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
Raymond DelattreChristian SatgéJeanine Chatelain (Belle des Bois)Béatrice Montagnac Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Raymond Delattre
Membre
Raymond Delattre

Un vibrant hommage à ce charmant oiseau qui doit survivre dans un froid extrême. Beaucoup d’animaux sont blancs dans ces régions arctiques, comme la neige et la lune. Bonne soirée, Jeanine

Christian Satgé
Membre

Un poème aussi beau que l’animal qu’il dépeint avec ce talent qui vous est propre, Belle des Bois. Bravo et merci pour ce partage…

Béatrice Montagnac
Membre

Bonsoir Jeanine ce fut un plaisir de lire ce magnifique poème
Douce soirée bises

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE