«

»

Août 07 2018

Imprimer ce Article

Gribouillis du Poète – Michelle Velay

Les Poèmes de Michelle

Gribouillis du poète

Je suis du poète, le gribouillis.

 

À cœur de sens, à l’art de ma naissance,
Je muse au monde en moi, cœur cadencé.
À l’expérience mystique de tous mes sens,
J’accepte tout mystère comme sacré.
La réjouissance de la méditation,
Dépouillée de preuves ; juste la vérité.
Authenticité de chair et d’émotion,
Inscrite dans la foi de la réalité.

Me voilà, par la sensation, impressionnée.
Cet irrésistible, bel élan de primeur
Se joue en maintes valeurs contrastées.
Fugitifs instants de différence au cœur,
À la perception brute du corps réveillé.
J’engouffre, éprise, le monde alentour
Sous la fascination d’autres astres incarnés
Aux clartés rêvées de nuit comme de jour.

Me voilà suffoquée d’effluves fauves.
Je sens l’odeur chaude musquée de l’herbe ;
Le parfum grisant de la terre après l’averse ;
Les fragrances du vent rieur au sel de mer.
De ses pétales éparpillés, la rose
Se mêle au chèvrefeuille du bosquet vert
Qui courtise le lierre en couronne.

J’hume les délices des soirs sereins d’été,
Aux bouquets des senteurs brillantes d’étoiles.
De ces fleurs d’or monte l’ivresse suave
Jusque dans les fraîcheurs de la nuit noire,
Dont les silences explosent et s’exhalent.
Ces émanations muettes ravivent les boisés ;
La foudre toute à son humeur, orage :
Poudre épicée de terre torréfiée.

Me voilà imprégnée par les goûts courtisés,
D’une langueur enivrée jusqu’à la lie ;
Au ventre, une pulpe gorgée, soleillée,
D’une vigne de sang au vermeil exquis.
Je pourlèche mes lèvres d’avidité,
Au sucré du miel doré, au secret des fruits ;
Une coupe pleine de félicité
Aux saveurs gourmandes et plurielles de la vie.

Me voilà par les couleurs, hypnotisée.
Je vois les nuages par le vent, dessinés.
Débauches de formes, de matières nées
Au halo du soleil, à la clarté des ombres.
Mes yeux se bercent de la laiteuse houle,
Effilochée de nuées sur pics sombres,
Aux firmaments de vagues qui se roulent,
Coulent en glaciers, aux montagnes sculptées.

Je découvre les détails du clair-obscur
Où les ombres des couleurs frissonnent
Nos archaïques mémoires de créatures.
La vue en alerte, nos délires s’affolent…
Ils donnent gestes, vie à l’immobilisme.
La lune rit de ses douces impostures,
Où notre vision trahit nos onirismes,
Dont les images à l’esprit, nous torturent.

Me voilà assourdie par écho de rumeurs.
Ces sons si lointains et si proches, pourtant.
J’entends les chevaux piaffés aux pâturages ;
L’abeille balbutiant son fredonnement ;
L’avènement du rossignol au doux ramage ;
La mélodie bercée de l’arbre au vent ;
Voici le chant clair de l’eau au flot sauteur
Qui perd sa pure haleine en escapades.

J’écoute mon idéal, au cœur de la nuit.
L’inspiration à mes métamorphoses,

Au creuset de l’alchimiste des mots à dire,
Au long soupir si calme, exquis de prose.
Mon paisible sommeil au souffle obscur,
Où tout mon Être se dissout, s’épure
Sans douleur, à la simple faveur d’un minuit,
Où la mort se plaisante de bien dormir.

À l’ouate de ma tête, je voyage :
La route de la lune, sur eaux sombres glisse,
Me convie en rêveuse au vagabondage.
Je rêve la nuit évanescente, troublée
Et de la ronde de ma transcendance,
Aux songes, de ses quêtes de renommées ;
Au réel, des sens que l’âme épanche
Dans ses myriades infinies, de rimes.

Je suis Gribouillis de poète !

Lien de : Les poèmes de Michelle
https://www.facebook.com/VELAYMichelle/?
ref=profile_intro_card

 

0

Vous trouverez ici des textes pour vous faire une idée de mon style ainsi que des extraits de mes recueils.
J’espère vos commentaires, vos avis et mêmes critiques, afin de m’améliorer en tant qu’auteure.
Pour moi, la poésie fait partie de la vie quotidienne et se doit de circuler aussi librement que la parole. Elle se vit, se ressent, non sur les pages d’un livre fermé, mais à la faveur d’une lecture à haute voix.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/gribouillis-du-poete-michelle-velay/

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
0 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
1 Commentaires des Auteurs
Christian Satgé Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Christian Satgé
Membre

Rien qui ressemble à un gribouillis en tout cela, ni un brouillon ni même une esquisse. C’est un bien beau texte que vous nous proposez là. Merci…

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE