«

»

Août 22 2019

Imprimer ce Article

Grand jeu…..- Khadija Elbahar

Mauvais  jeu …………………………………………….par KHADIJA ELBAHAR

 

Tranquille je rode ……

En imaginant …..Je craque ……..

Moi et la petite les gâteaux…..

Avant que le film, d’accusation commence……

Que je  découvre  ……que  je  suis nue…..

Sans couverture……dans une forêt…….

Appelé mon pays…….

Le jeu  atteint son apogée……

J’ai crié……j’ai pleuré…..rien que  le  silence  accordé……

Et l’impasse d’accusation…..

J’étais  pas armée…..

Ni argent ni famille…..

Sauf l’amour de ce pays……

 

Mais je  suis infidèle ….je  suis  convaincue…..

Que  tu n’es  plus  ma patrie…..

Ma gorge était serrée en réclamant …..

Mon innocence…..mais  ces  gens-là…..

N’écoutent rien, que les claques de monnaies ……

Inondée  devant  tout le monde…..

Dans l’humiliation…….

Les insultes  du policier et du commerçant……

Sous  tes  yeux de mon pays……

M’ont collé un crime……sans  épreuve…..

J’étais  condamnée……

 

L’amour à toi ne  sert à rien……..

Si tu es un  jour  accusée ….

Vole  pour que tu sois innocent…..

Chez  nous !!!!!  La loi protège  le fort ……

Accuse le  pauvre…..

QUE SA FIN SERA ……. l’insulte ou  la prison…….

Que ça soit une  fille….. Femme……

Ou  un petit garçon……

Peut-être……. un vendeur de légumes…..

Près de la mosquée ……..

Peu importe les larmes et les sentiments…..

Tu n’es plus ma patrie…..

 

Ta terre me refuse …..Étrangère   perdue……

Ton ciel m’a déshabillée…..

Sans  respecter ….. que  les  autres  dévoilent.…..

L’injustice  dance  sains et  saufs  mugissait……..

Je me suis accroupie ……..en oubliant mon appartenance……

Tu n’es plus mon pays ……protégeant  des criminelles …..

Et libère l’inconscience  dans  les rues…….

Ton ciel bleu ….couverture des  traîtres…..

Grand  mensonge… …..tu m’as  trompée  des  années…..

Tu n’es qu’un vieux chiffon…..

 

Que  tes  nouveaux résidents  un jour…..

Vont-vous  guetter……

Mon chagrin est en deux…..

Vulgaire patrie  sur  mon  épaule…….

Un  fardeau  insupportable  lourd…..

Qui a épuisé mon cœur et ma pensée………

M’as  stoppé d’aimer …..De rêver….. d’Apprécier……

Je  te  refuse  patrie…….c’est  la  fin…..

Au diable centenaire……dispersée dans l’air……

Et les coins de nos regards…..

.

03/08/2019

Par Khadija Elbahar

Les droits sont resérvés…..

6+

JE SUIS née Fes MAROC , mes études aussi titulaire d'un diplôme technique en confection " styliste; modéliste" ;peintre aussi.J 'ai passé 23 ans a ma ville natale ,le reste a Sefrou dans le monde de mariage et enfants,la ou j'ai passée 21 ans dans la souffrance ,d'une relation entre maître et son esclave ainsi que les jougs matériel et les ténèbres du monde interdit ce qui me pousse de respirer a travers mes mots.voila ma vie en quelque ligne;le derniers trajet de ma vie c'est Mekness..

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/grand-jeu-khadija-elbahar/

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
0 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
2 Commentaires des Auteurs
Brahim BoumedienDelloly Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Brahim Boumedien
Membre

Merci, chère amie, pour ce cri du coeur d’une sincérité poignante et très touchante. Ce coeur mérite une fleur pour panser votre malheur et croire au bonheur qui sera à l’heure : tu le mérites !

Delloly
Modérateur

Grande émotion , et profondeur
Ol

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE