«

»

Avr 23 2019

Imprimer ce Article

…Goutte d’eau – Delloly

 

.

Sans Nous apesantir sur la raison
giclant cet impromptu de la rupture
devons Nous quitter en cette maison
fenêtres closes cachant notre armure

Que voulez-vous ma chère amie
nous nous sommes trop amusés
derrière le miroir de belle envie
négligeant l’amour de mots épuisés

S‘aimer ne peut être un jeu délaissé
une nuit, un jour, une heure sans terre
d’une histoire d’un goût de chimère
sans risquer Ô.. de paraître blessé

L‘amour est comme cette goutte d’eau
glissant sur un corps, le frissonnant
jusques à répondre au sentiment
tant que s’ébattent des sens sur la peau

©Goutte d’eau
© (P)-19/09/97 …

.

6+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/goutte-deau-delloly/

4
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
1 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
Béatrice MontagnacDellolyFraTh75Christian Satgé Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Béatrice Montagnac
Membre

Joliment dit une belle poésie qui frissonne en douceur
bravo Delloly

FraTh75
Membre
FraTh75

Joliment exprimé
Francoise

Christian Satgé
Membre

Un texte bref et efficace comme vous savez si bien les faire et qui sert une métaphore des mieux senties et venues. Bravo rte merci pour ce partage, Oli…

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE