«

»

Nov 12 2019

Imprimer ce Article

Frêres d’armes – Anne Cailloux

 

Frères d’armes ,

Frère : Ce mot n’a jamais aussi bien porté ses valeurs que sur ces champs de bataille. Leur vie reposent entre les mains de leur frère d’arme, confiance inéluctable où aucun doute ne se pose.

Comme les taureaux rentrant dans l’arène, les hommes sont prêt au combat, peut importe l’issue de la bataille, ils ne reculeront pas.

Liberté égalité, fraternité, des mots payés si cher, des idéologies où flotte un étendard bleu, blanc rouge, sur une terre nourricière qui se gorge de jeunesse, de pleur, de rêves et de vies.

Des opex chaotiques, dans la chaleur et l’insécurité. Les soldats se munissent de famas pour allez vider les poubelles, ce qui veut tout dire… Ces guerres, nul ne sait vraiment pourquoi elles se font, des profits que nuls ne verra jamais.

Des soldats français de ci de là, de l’Irak à la Syrie, en passant par le sahel, la Côte d’ivoire, Djibouti, Émirats Arabes Unis, Gabon, Sénégal, Libye, Mali, Centrafrique, que faisons nous là bas encore ! et j’en passe, les soldats eux en trépassent.
Poudre aux yeux, fausses raisons, guerre de faux dieux, peuple voulant diriger le monde.

Haine envers Nos soldats qui offrent vies et jeunesse pour défendre leurs pays, leurs drapeaux. La Marseillaise prend tout son sens dans les yeux de ces hommes.

Pendant ce temps là, les contempteurs de la France, boivent leur bière vautrés dans un canapé, critiquant l’uniforme et ceux qui le portent, kiffant les films de guerre américain, paradoxe débile.

Hommage à ces hommes et ses femmes qui laissent leurs vies, leurs espoirs, leurs santés mentales parfois, pour que nous vivions libre.

..

“Les guerres, ce sont des gens qui ne se connaissent pas, et qui s’entre tuent, parce que d’autres gens qui se connaissent très bien, ne parviennent pas à se mettre d’accord. Paul Valéry “

 

©Anne Cailloux

5+

Depuis ma naissance, je fus autodidacte et trop rêveuse.
Spécialiste dans l'art thérapie et les maladies neurodégénératives, j’essaie de retenir le temps des autres et du mien.. Quelques diplômes, une passion pour l'art et les poètes. J'ose dormir avec Baudelaire.
Je suis une obsédée textuelle . Je peins, je crée et maintenant j’écris. Je remets cent fois mon ouvrage pour me corriger. De quinze fautes par lignes je suis passée à quinze lignes pour une faute... Deux livres en préparation et peut-être un recueil de poèmes, si Dieu veut.Anne

Je suis une junky des mots..

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/freres-darmes-anne-cailloux/

7
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
4 Réponses de commentaires
2 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
Anne CaillouxPhilippe XFattoum AbidiDelloly Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Philippe X
Membre

Le prix de la chair à canon est en baisse et les bouchers sont en liesse…la grande faucheuse aura “du pain “sur la planche.
Définitivement anti- militariste mais respectueux de la terre des ancêtres…je crie” mort aux cons “…vaste programme !
Amitiés

Fattoum Abidi
Membre
Fattoum Abidi

Bonjour Anne bel et touchant hommage aux victimes de guerres et aux victimes de la haine, certains décideurs sont malades, ils veulent de la fortune au dépend des innocentes âmes, laissant leurs familles pour des débiles causes les soldats perdent souvent la vie. C’est fort triste pour toute une humanité.
J’ai aimé ma lecture matinale bravo
Mes amitiés
Bises
Fattoum.

Delloly
Modérateur

bien conté? sur une question de l’être humain, qui porte si mal sa qualité quelque part
souvent je me tais sur ce sujet, me mettant à dos des assassins de l’Espérance pour raisons fausses et crapuleuses..
merci pour cet écrit
Ol

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE