«

»

Déc 22 2017

Imprimer ce Article

Du fond de l’oubli – Laurelise Chalzib

    

   Une porte fermée 

   Peut s’ouvrir.

   Coupure puis couture

   La cicatrisation dure

   Une si longue absence

 

   Trace d’effacement, d’effarement.

   C’était sans forçage

   Ni frayage, ni forage

   La porte restait fermée

   Echec de l’indécidable

   Inconsistance du moment.

 

   Du plus profond de l’oubli

   Pour qu’une porte s’ouvre 

   Il faut la fermer!

   Peut-être le silence

   Vaste parure de l’absence

   Voile instable, labile

   S’enroulant, se cognant

   Aura eu raison de la porte. 

 

   Porte secrète

   Sans murmure ni pourquoi

   Sourde au temps qui passe

   Indifférente et lisse.

 

Du fond de l’oubli   Laurelise Chalzib

0

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/fond-de-loubli-laurelise-chalzib/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE