«

»

Août 21 2019

Imprimer ce Article

Fêtes d’un chrétien – Martial Havel

Noël
Il est né dans une étable. Et alors ?
Aujourd’hui, on ferme les maternités
Et des bébés naissent dans des voitures,
Dans le train ou à la maison.
Non ! Ce qui est étrange, c’est qu’ils affirment tous
Que Joseph n’est pas le père,
Qu’il est fils de Dieu,
Et que Marie est restée pure jusqu’à l’accouchement.
Est-ce vrai ? Est-ce possible ? Qu’en savent-ils ?
La Vierge n’a rien révélé ;
Quant au pauvre charpentier, on l’a bien rabaissé.
Oui, tout cela est bien étrange.
Et pourtant
Jésus fils de Dieu !
Oh Seigneur, donnez-moi d’y croire.

Pâques
Il y eu trois jours bien difficiles :
Jeudi, la Cène, le partage du pain et du vin
Jean, Judas et l’arrestation.
Vendredi, le procès, la Croix, horrible !
Samedi, l’angoisse, l’enfermement, la peur d’être arrêtés.
Et puis, ce fut Dimanche, l’impensable !
L’énorme pierre roulée, le tombeau ouvert,
L’ange qui affirme qu’il est vivant,
Les femmes qui courent apporter la bonne nouvelle :
Il est vivant !
Pâques, la Résurrection du Christ.
Mais cela est-il vraiment possible ?
On aurait pu cacher le corps ailleurs
Et pourtant,
Le Christ ressuscité,
Oh Seigneur, donnez-moi d’y croire.

Ascension
Avec nos fusées,
Nous avons fait le tour de la terre
Puis nous avons été sur la Lune
Bientôt, nous irons sur Mars
Et plus loin encore.
Chaque fois, on en revient
Ou, du moins, nous l’espérons.
Quelques saints, dans leur chapelle
S’élevaient pendant leurs prières
Et redescendaient ensuite sur terre.
Mais Lui, on dit qu’il s’est élevé tout seul
Devant ses apôtres
Lentement, il a quitté la Terre
On ne l’a plus revu,
Du moins avec son corps.
A-t-il été se cacher aux Indes ou ailleurs ?
Et pourtant
Le Christ élevé jusqu’au au ciel,
Oh Seigneur, donnez-moi d’y croire.

Pentecôte
Ils étaient bien calfeutrés, cachés
Perdus, ne sachant plus que faire
Sans leur guide, Jésus.
Une boule de feu est apparue dans la salle,
Au milieu d’eux
Qui s’est divisée en autant de flammes qu’ils étaient.
Ces flammes ont tourné
Puis ont gagné le cœur de chacun
Leur donnant d’un coup cœur, courage et énergie.
Ils se mirent à rire, à chanter,
A parler et à comprendre toutes les langues.
Alors, ils se saluèrent
Et partirent chacun de leur côté
Pour annoncer la bonne nouvelle :
« Aimez-vous, les uns les autres,
Christ est ressuscité. »
Est-il possible que de simples pécheurs
Aient pu changer le monde ?
Et pourtant
L’Esprit en eux, en nous peut-être aussi
Oh Seigneur, donnez-moi d’y croire.

Aimons-nous les uns les autres
Et le monde sera changé.
Oh Seigneur, donnez-moi d’y croire.

 

1+

Après avoir connu plusieurs vies, d'abord à Paris, dans ma jeunesse, puis comme officier de marine sur de gros pétroliers, dans le Médoc ensuite, en qualité de fonctionnaire puis de chef d'entreprise, j'ai posé définitivement mon sac à La Rochelle, lorsque j'ai pris ma retraite.

Marié, père de famille, divorcé, j'ai connu longtemps la solitude avant de retrouver la joie de l'amour. A proximité de la mer dont je ne peux me passer, entouré de nombreux amis, j'ai rassemblé dans un premier recueil intitulé "Ebauches" des poèmes écrits au cours des dernières années. Ces textes parlent de l'océan, de la solitude, de l'amour et sont agrémentés de quelques fantaisies sur des sujets divers.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/fetes-dun-chretien-martial-havel/

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
1 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
2 Commentaires des Auteurs
Martial HavelDelloly Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Delloly
Modérateur

Très intéressante votre prose méditative agréable à lire, remplies de questions humaines es et insolubles
Vous êtes doué dans l art de la dérision, ce qui est si difficile
Merci
Ol

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE