«

»

Sep 05 2019

Imprimer ce Article

Fernandel – @nne Cailloux

Son nom était Fernandel, cela lui allait comme un gant, aussi bien physiquement que dans son comportement.
C’était le prince des champs.
Ancien champion du prix d’Amérique, ses médailles trônaient au dessus de l’écurie.
Son cousin surnommé Tapas en bal, n’avait jamais rien gagné, d’où son surnom, c’est deux là étaient copains comme cochons. L’humour de Fernandel avait fait craquer plus d’une pouliche, d’ailleurs il faisait craquer tous les animaux de la ferme.

Dans l’immédiat, toutes les intentions étaient tournées vers une magnifique jument, arrivé il y à peu et les conversations allaient bon train.

Fernandel bougea sa crinière sauvage et se dirigea dans le périmètre intime de la la belle pouliche. Le bel étalon marcha dans un trot à quatre temps, digne des chevaux républicains, il frôla la robe isabelle de la belle jument, qui approchât son naseau vers le puissant animal, puis, le pur-sang fit demi tour et parti sans même regarder la femelle.

Le cousin se mit à hennir de rire et dit doucement.
-C’est un prix de Diane cette poulinière, mais je pense que tu n’es pas près de voir le dessous de sa robe.
-Nous allons attendre cousin, attendrons…

L’égo de la belle pouliche en avait pris un coup, surtout que les compagnons provisoires de la belle, étaient toujours des plus glorieux: Akhal-Teke, le plus prestigieux du monde. Tellement rapide, qu’elle ne l’avait pas vu arriver, ni même partir, était il seulement venu ? Pur sang arabe, perle noire, mustang, la liste était longue. Alors il était hors de question de se faire approcher par cet animal arrogant.
Elle décida contre toute attente, de faire de l’œil à bourriquet, l’ âne de la maison.
Allons donner une leçon à cet animal dédaigneux dit-elle !

La pouliche partit montrer sa grâce au cheptel présent et passa une barrière avec élégance, suivi de très prés par bourriquet qui se prit le sabot arrière dans un rondin de bois.
Bourriquet qui avait un caractère aussi fort que le président, non pas celui de la république, qui n’est pas si fort que cela d’ailleurs, mais celui du camembert, l’âne ,insista encore et encore faisant honte à la jument.
Les hennissements moqueurs des chevaux, raisonna dans tout le pré faisant sortir le Maître des lieux.

Mais la belle pouliche ne l’achat rien et parti offrir son arrière train à bourriquet.
Tout le champ était rassemblé pour voir se moment extraordinaire.

L’âne en avait que faire de toutes ses moqueries, mais entre le 1 ,65 au garrot de la belle demoiselle et le 91 cm de bourriquet, ce ne fut pas chose facile et les positions furent mémorables, mais l’âne arriva à ses ‘’faims’ sous les moqueries de Fernandel.

Depuis Bourriquet jouait les étalons, sans toutefois sauter les barrières.
Fernandel jouait les bourriquets, faisant rire tout les animaux de la ferme.

La pouliche s’en mordait les pattes, elle devait supporter cet âne qui ressemblait à rien, son EGO l’avait amené trop loin.

Tapas en bal, imitait la pouliche se frottant sur tout se qui bouge.

La vie avait repris son cours, mais une nouvelle haquenée devait arriver dans ce paradis, dans cette maison de retraite pour équidés.
Une ancienne championne ayant appartenu à un prince arabe.. mais cela est une autre histoire..
Moralité ;
Naître dans une écurie ne fait pas de toi un cheval et d’un âne bâté, tu n’en fera jamais un cheval de course..

 

@nne Cailloux

5+

Depuis ma naissance, je fus autodidacte et trop rêveuse.
Spécialiste dans l'art thérapie et les maladies neurodégénératives, j’essaie de retenir le temps des autres et du mien.. Quelques diplômes, une passion pour l'art et les poètes. J'ose dormir avec Baudelaire.
Je suis une obsédée textuelle . Je peins, je crée et maintenant j’écris. Je remets cent fois mon ouvrage pour me corriger. De quinze fautes par lignes je suis passée à quinze lignes pour une faute... Deux livres en préparation et peut-être un recueil de poèmes, si Dieu veut.Anne

Je suis une junky des mots..

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/fernande-nne-cailloux/

6
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
3 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
Anne CaillouxSimone GibertOberLenonChristian Satgé Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Simone Gibert
Membre
Simone Gibert

Quel texte amusant et intéressant ! Je ne connais rien aux chevaux, vous semblez être experte. Je vous dis BRAVO !

OberLenon
Membre
OberLenon

On ne se lasse pas de reprendre vos lignes pour rire encore. Excellent ! Marie

Christian Satgé
Membre

Ne voulant pas être un mauvais cheval, je vous dirai que « Voilà une bien belle fable fort joliment troussée est aux morales bien venues. » N’ayant pas l’étalon dans l’estomac (ça fait mal !), j’ajouterai, en toute sincérité, « Bravo Anne pour ce petit tour de force en prose à l’humour décapant ». Je m’en retourne au hasard harassé par pareille concurrente qui a su si élégamment sauter la barrière du genre…

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE