«

»

Août 15 2018

Lucye Raye(Lucie Mayot Crescence )

Imprimer ce Article

Femme Arbre – Lucye Raye

FEMME ARBRE .
Pendant un instant, je capture le temps dans un lieu loin de mon océan. Dans une forêt lointaine, je me promène.

Je parle aux oiseaux, aux écureuils et à ce chêne vieillissant et même à un roseau perdu dans un buisson .

Le vent, ce doux mistral m’accompagne. Il n’est plus gagnant : que des plaintes sur mousse et fougères .

Je caresse cet arbre Femme . Au détour d’un sentier, à l’orée d’une clairière, une rencontre!

Une dame, avec son chevalet, prépare son matériel. Un silence s’installe :

 

Le peintre étale sa peinture pour une oeuvre d’art ,
Sa palette résiste aux incendies de forêts
Les ravages détruisent plus que le quart ,
Notre monde est en danger !

Un appel au secours de la Femme arbre
La dulcinée ouvre sans arme ses bras ,
Fusionne ses enfants : Ils ne sont pas de marbre .
Oh ! Femme arbre ! Que ferons-nous sans Toi ?

Au milieu de ce déluge de feux,
Tu es un arbre devenu Femme aimée
Digne et debout : un cri aux cieux
Avec ton corps et tes mains enflammées :

Tu es le pilier de l’humanité !
Tes racines sont nos envies .
Tes branches réclament de la pitié
Tes feuilles, un amour pour la Vie .

Sous ton arbre à ramures de liberté
L’artiste de ses doigts de fée
Fait de Toi une Femme réajustant son bouclier
Tes courbes sont de toute beauté :

Tes fleurs sont toujours de hardiesse de parfum
Et tes fruits, nichés dans tes crevasses, un arôme !
Tes seins, la nourriture pour l’oxygène des humains
Tout doit être conserver par l’homme :

Hélas ! La nature se réchauffe, se resserre :
Des étincelles fusent de toutes parts
Ce sont des assassins et l’effet de serre
Des explosions dans nos bois hagards:

Les racines pleurent ,
Brûlées ! Ne resteront que des cendres
Les sèves meurent
Femme arbre ne peut pas se défendre . .

L’arbre de feu créé dans sa Provence natale
Des couleurs toute en finesse de son âme
La créatrice a remballé le chevalet et son attirail
Le tableau est peint de son coeur de Femme !

C’est une clameur de la belle dame :
Eve est en flammes .

Ma plume un court instant s’est mariée aux pinceaux, le temps à nos forêts de nous donner une leçon de mots

Qu’elles soient toujours nos parasols et nos chapeaux. Je retourne chanter avec mon alizé et ma mer .

Femme arbre fait respirer notre terre .

.
LUCYE RAYE 9 août 2018
              L’arbre à feu (tableau visible sur le lien http://www.liguepoetes.net/femme-arbre/
Je pensais en le faisant à tous ces incendies qui ravagent des endroits entiers tuant les hommes et détruisant nos forêts ! De Claire Elyse LYS .
Le chef d’oeuvre de l’artiste peintre poète Claire Elyse Lys m’ a inspirée (son autorisation pour publier son tableau en illustration )
Bonne lecture à tous ! Protégeons notre planète même de nos plumes ou de nos pinceaux . Et vous lecteurs , étoilez cet art et laissez -nous un commentaire (si vous pouvez ).
Le lien sera envoyé au Ministère de la transition écologique et solidaire (prévention feux de forêts ) ! 

CLIQUEZ et si vous avez apprécié votez 5* http://www.liguepoetes.net/femme-arbre/

0 0 vote
Note de l'article

Au sujet de l'auteur

Lucye Raye(Lucie Mayot Crescence )

Lucye Raye(Lucie Mayot Crescence )

Biographie LUCYE RAYE
Marie Lucie Mayot Crescence( Poétesse) : J'écris depuis mon enfance sous le pseudonyme de Lucye Raye née le 4 avril 1954 à Cilaos Île de LA REUNION (974)
10 recueils en autoédition Blurb (vente en ligne numéro ISBN )
dépôt à la BNF
3ème de classement de la ligue des poètes 2017
2ème de classement des poètes de la ligue des poètes 2016
Correspondance de poésie en liberté océan indien (concours de poésie pour les jeunes) depuis 2015 !
Mon site depuis février 2015 https://www.lucyeraye.fr
Participation pour le livre " Réunion vue de l'espace " en 2014
Photos de l'astronaute Pavel Vinogradov
1er prix de poésie CRDP Polynésie en 2009
Retraitée de l'Education nationale
Chevalière des palmes académiques

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/femme-arbre-lucye-raye/

S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Plus récents
Plus anciens Plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
stephen blanchard blanchard st
20 septembre 2020 19 h 12 min

J’ai bien aimé le poème sur l’arbre et la femme mais il est un peu long. Je dirige une revue de poésie et j’ai édité 23 recueils. (suis né en 1952 et ma femme poète, le 4 avril 1954), voir notre site et nos concours… QUI SAIT ? LE DiRECTEUR DE LA REVUE
STEPHEN BLANCHARD à Dijon (France)http://poetesdelamitie.blog4ever.com/
amicalement.