«

»

Juin 16 2018

Ywan Cooper

Imprimer ce Article

Faux rais – Ywan Cooper

Quantième Art


Je me trouve dans une forêt sans arbres
Un désert sans désertion, un océan montagneux
Je regarde les branches absentes de ces choses sordides
Par les ruisseaux secs de mes yeux candides
Je me sauve dans ces marais de marbre
Cet hiver sans son revers, de moellons hargneux

La forêt marche en moi, car j’avance des pas d’un autre
Des pas infinis qu’on ne compte qu’en tours
Des pas du tout, au tout d’une nouvelle route
Départs alanguis de maisons d’obsidienne
Ces pas ont fini par me rendre à la mienne.

 

©Ywan Cooper

Le score Global : 0
Votez pour cet article !
[Total: 0 Moyenne: 0]

Au sujet de l'auteur

Ywan Cooper

Hello ! Je pouvez m'appeler Ivan, qui est mon surnom, ou bien Ywan, qui se prononce pareil et qui est mon diminutif.

Je suis né en l'an 1998. J'ai pour le moins grandi hors du monde puisque je n'ai jamais été scolarisé. Aujourd'hui, je vis mes passions (quoique je ne vive pas - encore - d'elles), à savoir l'écriture, les langues et le cinéma. J'aime écrire, lire, apprendre des langues, en créer, voir des films, écrire sur eux.

Si vous voulez un aperçu plus exhaustif de ce que je suis, mon blog n'a pas son pareil pour parler de moi !

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/faux-rais-ywan-cooper/

(1 commentaire)

  1. Christian Satgé
    Christian Satgé

    De la belle et bonne ouvrage de poète. Bravo et merci pour ce partage, Ywan.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.