«

»

Avr 17 2017

Imprimer ce Article

Face cachée – Lucie guittard

 

Si j’avais le droit à un pouvoir, je choisirai celui de pouvoir te revoir.
Si je pouvais effacer, je gommerai tout le mal que je t’ai fait endurer
Si j’étais dieu, je me punirai d’avoir fait en sorte que tu me dises adieu

J’ai souvent menti à mon subconscient, en disant, non tu ne me manques pas.
J’ai prié si fort pour que ma douleur s’estompe et ne plus à penser à tes bras.
J’ai étouffé mes humeurs en acheminant ma vie sur les flots de mes malheurs.

Les yeux fermés, les torrents de larmes sur mes joues coulent.
Le cœur endeuillé, je me laisse aller aux douleurs de ma houle
Le corps meurtri, je suis achevée par l’univers de mes envies.

Je pleure au contact de la nostalgie de nos souvenirs en espérant un jour pouvoir en guérir.
Le silence est parti rejoindre ma souffrance dans un pays restreint qu’on appel le quotidien.
Mon pardon aujourd’hui je te le demande comme une faveur, en signe de nos années bonheur.

0

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/face-cachee-lucie-guittard/

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
1 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
2 Commentaires des Auteurs
Lucie GuittardOliver Delabre Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Oliver Delabre
Modérateur

Au Pays des Regrets
se dansent les images créées.
Ol

Très profond, beau, humain

Merci
Oliver

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE