«

»

Mai 25 2017

Imprimer ce Article

Éternité – Val Reval

Heure sublime lumineuse ô grâce passagère

Royaume miraculeux sous mon pouls palpitant

Mirage de merveilles de beauté pure imaginaire

Ouvre la porte encore jouons à faire semblant

Comme en pleine mer tous ces courants glacés

Tous ces silences au creux des mots qui tuent

J’étais partie ailleurs dans un monde étranger

Pâle et triste de cent âges me voici revenue

Ce cœur bizarre a toujours le même bleu

Si bouillant en dedans si paisible au dehors

Un feu géant furieux qui n’explose pas encore

S’accumule de folie chaque jour quelque peu

Elle chante, écoute le chant qui la dévoile

L’enfièvrement tapi sous les notes féériques

Extatique joyau d’une rivière d’étoiles

Perle toujours intacte des abysses lyriques

Puissant embrasement sillage de magie

Elle s’épuise puis renaît prolixe de ses dons

Enflammant l’auditoire du prodige de la vie

En chanson son cœur se livre par abandon

Heure sublime lumineuse ô grâce passagère

Royaume miraculeux sous mon pouls palpitant

Mirage de merveilles de beauté pure imaginaire

Ouvre la porte encore et oublions le temps

0

J'aime les mots
J'aime les écrire

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/eternite-val-reval/

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
1 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
2 Commentaires des Auteurs
Val RevalPlume de Poète Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Plume de Poète
Administrateur

Merci pour cette belle introduction poétique Val !
Nous avons hâte de découvrir vos autres textes…
Mes amitiés,
Alain

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE