«

»

Mar 07 2018

Imprimer ce Article

Mon étendard – Ketty Platon

Même si la distance nous sépare,

Notre amitié ne s’égare,

Et rien ne nous accapare,

Au point de n’avoir plus d’égards.

Je remercie le hasard,

De nous avoir réuni par l’art,

Car entre nous c’est du caviar.

Il n’y a jamais eu le moindre écart,

Ni même de rempart.

Erigé pour les racontars,

Qui ne font que mettre le bazar,

Avec leur grand char,

Rempli de bobards,

Qui ne mène nulle part.

Car notre amitié est sans tare,

Aucune ombre dans le placard:

Comme se sentir superstar,

Ou d’agir comme les loubards,

Qui à l’instar, des couguars,

Te guettent pour une part.

J’espère un jour croiser ton regard,

Peut importe qui prendra le départ,

Mais te connaître c’est déjà un nectar.

Toi mon  cygne, l’étendard,

De mes poèmes sans fards.

© Ketty Platon – 06/03/2018

2+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/etendard-ketty-platon/

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
1 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
2 Commentaires des Auteurs
Ketty PlatonAdrien Benoir Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Adrien Benoir
Membre
Adrien Benoir

Original et très inspiré!
Un texte recherché et bellement signé!
Merci Ketty.
Adrien.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE