«

»

Avr 15 2019

Imprimer ce Article

… Esmeralda – Delloly

https://www.plume-de-poete.fr/les-amants-du-parvis-delloly/

.

Esmeralda, où êtes-vous en ces flammes
voici qu’une seconde fois se perd votre âme
Victor, revenez de votre chair d’écriture
à nourrir notre force à vaincre la courbure
Ô quel crim’ que ce feu s’amusant du sacré
à Nous jeter aux flôts de larmes nacrées

Mes larmes brûlent ce coeur meurtri
Grande Dame de mon enfance, du bonheur
toujours, j’ai rêvé de vos gargouilles
jusques à leurs parler de bafouilles
parfois sortant de boite de nuit de ces pas
hésitants suivant la flèche d’un compas

Heureux de croire que mes créateurs
ne voient cette horreur en ces heures,
Ô.. il me semble que cela soit  de ce temps
quoique Vous ressentir à mes côtés du vent
de vos murmures fut un  rose réconfort
en ces temps où semble en ruine ce contrefort

Mon coeur pleure des larmes sèches de peur
qu’allez-vous devenir Esmeralda ? Seigneur
éteignez ces flammes de vos larmes du ciel
…restaurez l’âme de Hugo de l’essentiel

..

Oli ©…Esmeralda
©(P)15/04/19 à Paris, à la France, à Hugo

.

19+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/esmeralda-delloly/

22
Poster un Commentaire

avatar
10 Sujets de commentaires
12 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
8 Commentaires des Auteurs
Philippe XAnne CaillouxClaudie Cionci FrasseBéatrice MontagnacOasisArt9 Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Philippe X
Membre

L’émeraude prend en cet instant tout son éclat, pourtant plus habituée à être maltraitée par vous les “gadgés”, cette Gitane à vos yeux devient une grande dame.Vous la regardez sous un jour nouveau, non plus à la lueur de vos flambeaux mais du brasier qui enflamme vos âmes.
Olivier soyez remercié d’avoir par vos mots mis à l’honneur cette Romanichel qui tant de fois a été brûlée dans les feux de la géhenne de l’ Éternel.

Anne Cailloux
Membre

Grandiose, magnifique, j’aime beaucoup ce texte, tout est dit…
bravo, tout y est.
Anne

Béatrice Montagnac
Membre

Bonjour Delloly magistral poésie merci et bravo

OasisArt9
Membre
OasisArt9

J étais certaine que vous composeriez cette merveille
J ai pleuré. Je suis un jour allé visiter cette grandeur
J en ai eu le tournis. C désastreux ce qui s est passé
C merveilleux ce que tu nous offres là. Émue je suis
Julie

Svyria
Membre
Svyria

Un très bel hommage à cette profonde tristesse qui s’est abattue sur cette magnifique cathédrale. Merci Delloly !

Christian Satgé
Membre

Magnifique d’émlotion et de grandeur comme d’habitude, Oli. Bravo et merci, avec une petite pensée pour Quasimodo qui ne sonnera plus ses cloches d’un momment.

ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

Grande d’émotion dans ce poème en honneur de cette Dame
que nous avons tous dans notre cœur…
Merci Oli pour cet hommage
Bise

Chantal

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE