«

»

Jan 26 2016

Imprimer ce Article

Entre les rues de la nuit – Fattoum Abidi

Entre les rues de la nuit

 

Entre les rues de la nuit, je plie le  temps triste

La température est glaciale  et les âmes ronflent,

La raison dort et la sagesse est écartée,

Où l’amour de soi éponge l’amour de l’autre.

 

La nature prie pour une humanité  sage,

Les libertés sont intimidées et elles veulent se manifester.

La stratégie est écartée d’une sagesse renouvelée,

La pluie pleure la bêtise humaine qui tue des gens nobles et rebelles.

 

Dans l’espace de la nuit mon corps se positionne,

Mon âme écrit ses soucis et le coq prie,

La colombe de la paix elle se repose,

Et elle se ressource pour un voyage de causes nobles.

 

La sagesse  propose aux hommes politiques,

De discuter les meilleures stratégies pour une société meilleure,

Et non pas  de se bagarrer pour garder ou pour obtenir une place,

Politique dans le gouvernement ou dans le parlement.

 

Entre les rues de la nuit la sagesse erre,

Et la raison se ronge les ongles,

Car la justice est écartée et la noblesse,

Est bafouée, le coq prie et le monde est dans une insomnie bleue.

 

 Le loup dépose sa plainte entre les bras de la nature,

Dans une sérénité il dénonce la déforestation,

D’une nature importante où se réjouissent tous les êtres,

Vivants qui remplissent les poumons de l’oxygène du temps.

 

 La lune écoute la plainte d’un loup divin,

Il cherche un air sain,

Les gens polluent une nature

 Qui donne la beauté et la santé pour un monde serein.

© Fattoum Abidi 26.1.2016.

0

Après des études universitaires en philosophie à Tunis et en littérature française à la Sorbonne Paris IV, Fattoum Abidi, Tunisienne d’origine, est aujourd’hui fonctionnaire à la télévision.
Depuis l’âge de 14 ans, elle aime écrire et peindre. Elle a d’ailleurs trois romans à son actif en cours d’achèvement. Et elle prépare ses expositions personnelles de peinture dans l'art contemporain. Et elle a participé dans des e books de poésie avec des poètes de tous les coins du monde suite à des concours de groupes sur facebook

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/entre-les-rues-de-la-nuit-fattoum-abidi/

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
1 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
2 Commentaires des Auteurs
Fattoum AbidiVéronique Monsigny Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Véronique Monsigny
Membre
Véronique Monsigny

“La nature prie pour une humanite plus sage”
au dela des rimes et des vers, se cachent des pepites et celle ci est magnifique. Merci Fattoum pour cette metaphore de l’hivers ou tout se repose et se recree. Esperons que la Nature vaincra et unissons nos fois !

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE