«

»

Oct 12 2019

Imprimer ce Article

En quatre temps – Christian Satgé

Du babil céleste à l’oraison funeste,
Nous parcourons, pas à pas, prou lent ou preste,
En aller sans retour, nos quatre saisons :
De ce printemps où fleurissent joies et peines,
À la ronde d’heurs d’été en déraison,
De l’automne où le sablier perd haleine
Jusqu’à l’hiver où le présent n’est plus fertile graine.

De la première heure aux jours derniers
Du terrestre séjour, doit-on le nier,
Nous escaladons, une à une, les marches
Des ans, à tâtons, à quatre pattes après,
Sur deux jambes ensuite, en fière démarche,
Et puis sur trois si l’on sait le temps d’après,
Menant à l’ultime palier du viret .

Du premier coup d’œil au dernier regard,
Nous poussons des portes sans égard, hagards
Ou prudents, fermons mal contents nos oreilles
Ou ouvrons notre esprit, en dansant sur le fil
Du temps, entre lumière au soleil pareille
Et ombres plus noires que nuit, face ou profil
D’une vie où le doutes nous est faufil.

De certitudes en questions, plus malhabiles
Et hésitants nous courons, nous échauffant la bile
Ou le rêve en sautoir, vers l’unique toujours
Qui s’impose à nos chemins, vaines impasses
Au cours de ces aiguilles qui sont l’ajour
D’une horloge qui fait que tout lasse et passe,
Où répit et repos n’ont plus guère d’espace…

© Christian Satgé – mai 2019

3+

Obsédé textuel & rimeur solidaire, (af)fabuliste à césure… voire plus tard, je rêve de donner du sens aux sons comme des sons aux sens. « Méchant écriveur de lignes inégales », je stance, en effet et pour toute cause, à tout propos, essayant de trouver un équilibre entre "le beau", "le bon" et "le bien", en attendant la cata'strophe finale. Plus "humeuriste" qu'humoriste, pas vraiment poétiquement correct, j'ai vu le jour dans la « ville rosse » deux ans avant que Cl. Nougaro ne l'(en)chante. Après avoir roulé ma bosse plus que carrosse, je vis caché dans ce muscle frontalier de bien des lieux que l'on nomme Pyrénées où l'on ne trouve pire aîné que montagnard.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/en-quatre-temps-christian-satge/

6
Poster un Commentaire

avatar
4 Sujets de commentaires
2 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
Christian SatgéLaurence de KoninckAlain MarthonBrahim Boumedien Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Laurence de Koninck
Membre
Laurence de Koninck

Jolie ronde des saisons et poétique description du temps qui passe avec ses hauts et ses bas. J’ai beaucoup aimé. Merci Christian pour ce beau poème.

Alain Marthon
Membre
Alain Marthon

L’heure des comptes on dirait ! Magnifiquement tourné en travelling arrière sur la vie…

Brahim Boumedien
Membre

Merci pour ce partage où, la vie, avec ses étapes, ses aléas, ses moments fastes ou néfastes, est si bien décrite !

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE