«

»

Juin 05 2018

Imprimer ce Article

Émotion secondaire – Bert Yvan

Elle t’accapare et petit à petit

Comme la gangrène après la blessure

Elle te pénètre et te dénature

Jusqu’à ce que tu sois détesté ou bien haï

Ce serpent, ce virus, n’est qu’une illusion.

 

Tu nageais dans la joie, elle est apparue.

Riens imaginaires ou gestes sans valeur,

Tu surveilles, épies, rien que pour ton malheur,

Entrée dans ton être, telle une verrue.

Ce serpent, ce virus, n’est qu’une illusion.

 

Elle grossit, s’enfle, à chaque émotion,

Se nourrissant de toi, ton imaginaire,

Pourtant tu l’écoutes, la vieille chimère,

Et tu fermes les yeux, signe de dévotion.

Ce serpent, ce virus, n’est qu’une illusion.

 

Mais, tu te fais croire que tu n’existes pas,

Alors, tu ne vis plus que par ton fantasme.

La phobie s’impose si prêt du marasme,

La peur de tout perdre ou de l’anonymat.

Ce serpent, ce virus, n’est qu’une illusion.

 

Si on te délaisse, elle se lie à toi,

Comme un ver vicieux, tapi invisible.

Il te dévorera, fort et invincible.

On te désapprouve, elle dicte sa loi.

Ce serpent, ce virus, n’est qu’une illusion.

 

Tu étais préféré ou alors le chouchou,

D’un coup, tu n’es plus rien, parfois moins encore.

Mais, que faut-il dire, quoi faire de ton corps,

Tu n’as plus d’attentions, tu comptes pour des clous.

Ce serpent, ce virus, n’est qu’une illusion.

 

Tu voudrais être seul, l’unique aimé,

Mais, tu aurais trouvé la vile excuse,

De dénicher quelqu’un, l’absent qu’on accuse,

Elle te torture, te plie et te soumet.

Ce serpent, ce virus, n’est qu’une illusion.

 

Tes amis te trouvent aigri, distant, brisé.

Et tu te renfermes, t’éloignes des autres.

Elle te consume et adieu l’Apôtre,

Plus de raisonnement, de personnalité.

Ce serpent, ce virus, n’est qu’une illusion.

 

Cette admiration transformée en envie.

Ou tous tes semblables ont les privilèges.

Elle se resserre comme un vrai piège.

Ce virus, ce serpent, se nomme jalousie.

©BERT Yvan

3+

Mes textes retracent des images de mon parcours professionnel, ma vie de famille, la vie de tous les jours.
Parfois gais, parfois tristes, toujours incisifs.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/emotion-secondaire-bert-yvan/

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
0 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
1 Commentaires des Auteurs
Plume de Poète Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Plume de Poète
Administrateur

Merci pour vos partages poétiques !
N’oubliez pas d’ajouter votre biographie ou présentation auteur sur votre profil membre afin que les lecteurs, visiteurs et membres puissent mieux vous apprécier.
Cette présentation s’affiche sous tous les textes que vous publiez depuis le site dans la rubrique “A propos de l’auteur”.
Je reste à votre écoute si besoin.
Bien à vous,
Alain

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE