«

»

Juin 16 2019

Imprimer ce Article

elle est encore malgré tout… – Laetitia Cavagni

Cheveux au vent

Ouverte aux éléments

Mains en sang

Couverte d’excréments

Je l’ai croisé un matin

Elle remontait son pantalon

Elle avait trop bu c’est certain

Les ongles cassés

De trop de compagnons

Fêtes sur la plage

1 2 ou 3

Bienséance qu’elle s’arrache

1 2 ou 3

À plusieurs

Ou à elle seule

À leur hauteur

Rester un puzzle

Rencontres

Relations

Se corrompre

Ou désolation

Proche de ce feu

Elle cherchait une chaleur

Elle a accepté ce jeu

Sans se douter

Alors elle a joué

Ôté ses vêtements

Elle a acceptée d’être baisée

Pour régler son endettement

Sa tête ailleurs

Son corps en bataille

Son âme a-t-elle de la valeur

Et eux font ripaille

Sa peau est une nappe

Ses doigts des entrées

Son vagin une escale

Sa bouche a des effets

D’envies

De désirs

De plaisirs

De soucis

Je l’ai croisé ce matin

J’ai posé

Ma main sur sa joue

Je l’ai apaisé contre moi

Je lui ai dis tu restes jolie

Elle n’a pas sourit

Elle s’est écroulée à genoux

Ses épaules tremblaient

Ses larmes dévalaient

Je l’ai enveloppé

Je l’ai rencontré aimé

Elle s’est endormie

Son chemisier ouvert

Elle avait encore froid

Ses forces ont faibli

Son cœur s’est offert

Elle est morte dans mes bras

Petite femme sans visage

Inconnue

Petite femme sans rivage

Éperdue

J’ai été son attache

Je l’ai veillé

Quelques heures

Avant qu’elle ne trépasse

Je l’ai aimé

Avec douceur

Et sur cette plage

À jamais

Son ancrage

Ravagée

1+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/elle-est-encore-malgre-tout-laetitia-cavagni/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE