«

»

Déc 25 2019

Imprimer ce Article

…Douceur timide – Delloly

Série avril

Mots en pagaille -2020 (A) 
Dix avril il tombe encor -2018 (B)
 Douceur timide -2016 (B) 
Chromique du dix avril -2010/13 (D
 Mélancolie du jour – 2010 (E)
Jour requiem -2008..  (F)
 …De cet Au-revoir 2007 (K)
Tout en apparence -2003(H)
L’Odyssée de Vous -2001(I)
Un Dimanche à Montparnasse -1999(J)
Le Printemps sans âme -1992 (K)
C’est l’Heure -1989 (K)
Ô Toi l’Humain -1988 (M)
Immuable Jour indicible -1985 (N)

(****à paraître)

Ce dix avril au matin timide et brumal
s’étirant encor d’un vent de l’hiver primal
comme un besoin de reviviscence éclairée
à Nous prévenir de sa dormance égarée
je marche allure hésitante avenue sans bruit
déambulant d’une soirée bout de la nuit

Ce dix avril se moquant du froid à l’aurore
je pense à Vous mon frère d’un son de mandore
Ô.. si lointain d’un cri aigu  revivant mort
comme si ce temps brumal hurlait un vilain sort ;
je parcours ce chemin menant au lit des rêves
m’y reposer ce dimanche des amours brèves

D‘une Ville  se clamant éternellement 
douce le sommeil ne venant pas sottement
tout doucement j’écoute des mots et nouvelles
se moquant des Temps comme de leurs sentinelles
s’amusant de facéties honorant l’alliance ;
Hiroshima ville où sévit Dame souffrance

Encore de sa mémoire et de viles traces
Hiroshima, mon frère, me délivre audaces
criant au G7 des affaires Etrangères
que nulle promesse  ne taira sottes guerres
passées ou futures faute de croire au Mal
com’ moyen pour imposer un sort féodal

Ce dix avril au matin timide et brumal
m’étirant encor d’un mot du centésimal
de souvenirs en limbes de Nous au naguère
j’aimerais Vous crier ce bon anniversaire 
réjouissant parfois selon l’âge chuchoté
l’Être avançant son existence au clair botté

.

©…Douceur timide
©(P)-10/04/16  Francis Jr. 

2+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/douceur-timide-delloly/

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
1 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
2 Commentaires des Auteurs
DellolyAnne Cailloux Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Anne Cailloux
Membre

Vos mots sont si beaux, que malgré la tristesse, on ne se lasse pas de vos écrits sur ce frêre disparu si tôt.
Anne

0