«

»

Sep 11 2016

Imprimer ce Article

Douceur Angevine – Delloly

douceur

De la fenêtre, bruissa le coucher ;
Douceur angevine étalant son rouge
À tout amoureux d’envie de toucher
L’Univers du Ciel offrant un songe.

Septembre d’été, s’oubliait, voilé
Du doux vertige séduisant les âmes
Attendant l’automne au parfum hâlé
Devenant le peintre en cœurs de Dames.

Un rouge-orangé du Ciel-horizon
Scintilla les yeux d’osé de jouissance
À chaque pensée de Gent-floraison ;
Pupilles brillant secrets en naissance.

Et vint l’élégance du déhanché
Soulevant voilé de l’horizon rose
Sous un pas, glissant joli reposé
Réveillant le cœur d’une Gent morose.

De la fenêtre, ne la quitta plus ;
L’ombre désirée descendant la rue
Entonnant le cœur du rythme sensuel
Chavirant l’instant d’un coquin visuel.

La nuit s’étirant des ombres croisées,
Muse, s’éclipsa d’une robe-Lune
Inondant l’âme d’un Temps-infortune
Plongeant le soupir en songes braisés.

 

Oli ©Douceur Angevine
©(P)-11/09/16 à Muse S (10p) *Mus97

 

3+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/douceur-angevine-oliver-delabre/

6
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
3 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
DellolyChanTal-CFattoum AbidiOliver DelabreBrahim Boumedien Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

Ce poème est un véritable tableau
du ciel au couchant… angevin
Merci Oli
Bises

Chantal

Fattoum Abidi
Membre
Fattoum Abidi

Merci Oliver très beau poème. Il est vrai que la nature fait partie de notre vie. Et elle berce agréablement nos muses. J’ai aimé ma lecture
douce nuit
Mes amitiés
Fattoum.

Brahim Boumedien
Membre

Merci pour ce savoureux partage d’un amoureux des voyelles mais aussi des consonnes, des diphtongues et des syllabes !

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE