«

»

Août 16 2019

Imprimer ce Article

Divagations et survols du rire – Philippe X

   Je profite en l’absence des ténors de la publication, qui sont eux des gens sérieux, pour publier un texte qui devrait confirmer l’absence de commentaires, vu que les gens sérieux sont en congés, trop occupés à s’amuser. 

   Remarquez que sur les photographies de nos passeports, il est interdit de rire ou de sourire. «Le sujet doit adopter une expression neutre et avoir la bouche fermée»disent les instructions du ministère de l’Intérieur.

   Les religieux de tous poils (là encore, j’ignore les origines de cette « image pieuse » mais il semblerait que les porteurs de barbe ne soient pas des comiques….chez les religieux bien entendu !) ne plaisantent  pas avec notre destination future (l’après vie) à tel point qu’ils en deviennent rasants !…Oh et puis zut…la barbe !

   Si c’est pour être emmerdé par mille vierges ou par des anges dépourvus de sexe…je décide d’être éternel…tant pis pour Vous !

   Pour ma part, je suis certain que DIEU (ou la représentation que vous vous en faites) est plein d’humour pour cela il faut se pencher sur nos vies passées en se remémorant nos prises de position, nos certitudes, nos affirmations, nos désirs et souhaits et pour certains nos prières.. Et alors il n’y a plus qu’à regarder…ce qui s’est passé jusqu’à ce jour et là, je me marre !

   Le rire est un phénomène social. Il encourage la communication entre les hommes, il nécessite au minimum la présence sur scène de deux ou trois personnages réels ou supposés :

– celui qui fait rire,
– celui qui rit,
– celui dont on rit, très souvent aussi
– celui ou ceux avec qui on rit. 
 

  Aristote on le sait, a avancé la proposition que le rire est le propre de l’homme.
Il est très facile de faire un contresens : c’est le thème de l’homo risibilis  non pas, bien entendu, l’homme ridicule, l’homme risible, mais l’homme doté du rire, l’homme dont la caractéristique fondamentale est le rire.
À noter que souvent l’homo erectus devient l’homo risibilis.

Nos cousins de la Belle province ont cette vision pessimiste car trop proche de la réalité :

   « Le sens de l’humour a été donné aux hommes pour les consoler de ce qu’ils sont ».

    Ce qui en  définitif revient à dire que l’auto dérision est salutaire et que si nous ne nous apitoyons pas sur notre sort nous sortirons vainqueurs  de nos travers et imperfections …Encore faut-il faire preuve d’humilité et accepter comme un cadeau notre propre image face au miroir…

   Chez les Chrétiens très sérieux, on ne rigole pas tous les jours, je vais vous en parler dans un instant, le temps de chercher mon poil à gratter ..

   Isaac, c’est le rire. Il y a eu dans la pensée judaïque et dans le Talmud, dans les commentaires des rabbins, toute une littérature sur ce nom d’Isaac. 

   Je citerais Jacques LEGOFF. Je me délecte des résultats de ses recherches sérieuses sur le rire à travers les âges : je le cite :

   L’un est « sâkhaq », le rire joyeux débridé.
L’autre est « lâag », un rire moqueur de dénigrement. 

   La première forme de rire est intéressante aussi pour les médiévistes parce que, nous le savons très bien, c’est un héritage, et qui continue à vivre au Moyen Age .
Ce terme a donné son nom à l’un des principaux personnages de l’Ancien Testament : Isaac.
Il faut se reporter au chapitre de la Genèse où est annoncée la naissance d’Isaac : c’est un petit bijou comique :

   – un jour Yahvé apparaît à Abraham, comme il le faisait assez souvent, et lui dit :   “Tu sais, tu vas être père »
   – Abraham : « Père ? Mais j’ai cent ans, Sarah est âgée de  quatre-vingt-dix ans ».

   Abraham ne dit rien, mais il n’en pense pas moins.

   Quelque temps après, Yahvé apparaît à Sarah et il lui dit : « Tu vas être mère » alors Sarah se met à rire, ouvertement.
L’année suivante, l’événement se produit. Un enfant naît à Sarah et à Abraham, Le jeune enfant à naître est baptisé du nom Itshaq (quatre lettres : yod – tsade – hei – qouf) qui signifie “Il rit”. c’est ISAAC ou le RIRE.

   Sarah, confuse, dit à Yahvé qu’en fait, elle n’avait pas ri lors de la prédiction. Yahvé feint de la croire et finalement dit : « Mais tu sais, tu avais bien ri »

   Désopilant n’est-ce pas ?….c’est une histoire de barbus !

   Savez-vous ce qu’est le rire :

« C’est l’erreur de Dieu »

   Précise Elie Wiesel, dans un passage d’une grande pénétration . En effet, en créant l’homme, afin de le soumettre à ses desseins, il lui octroya par mégarde la faculté de rire. Il ignorait que plus tard, ce vers de terre s’en servirait comme moyen de vengeance. Heureusement qu’errare humanum est.
Le latin et  le grec ont deux mots de la même racine :  gélân : c’est pour le rire naturel,
katagélân : c’est pour le rire méchant.

    Il me semble qu’un des efforts précisément de la pensée médiévale pour distinguer bon et mauvais rire, ne fait que prolonger cette distinction.Le latin n’a que : risus
Le latin a beaucoup de mal à construire un mot subrisus. Il y parvient difficilement.

    Pendant longtemps, subrisus ne veut pas dire ”sourire” mais rire sous cape” ou “rire en cachette avec une connotation très péjorative.

    « Le Nom de la rose » a joué un certain rôle dans l’orientation de ma recherche parce que j’ai vu que Umberto Eco accordait aussi au rire une importance assez grande dans la société et la culture médiévale.

    Vous savez que le rire y est l’objet de la détestation du moine ultra-rigoriste Jorge de Burgos .

    Me permettez-vous d’ouvrir une parenthèse qui devrait transformer vos rictus réprobateurs en un sourire esquissé : je fais appel aux souvenirs des Anciens :

   – Dans les lieux de culte, les rapports entre les moines laissaient à désirer. Ce n’était que le début de la problématique : et avec les mains, que savez-vous faire?

   – la Tantina de Burgos interprétée par Léonie Cooreman, chanteuse Belge qui a reçu des mains du roi Albert II ses lettres patentes, c’est-à-dire le document qui fait d’elle officiellement une Baronne autrefois surnommée Annie Cordy.

   Umberto Eco fait un rapprochement entre l’attitude de son moine et celle de Saint Bernard hostile à la représentation des monstres dans l’art roman. On pressent là encore l’une des alliances historiques entre diverses formes de méfiance à l’égard de certaines manifestations plus ou moins anarchiques, plus ou moins anormales, plus ou moins provocantes
.
Il y a des textes superbes de Thomas d’Aquin et d’Albert le Grand, qui ont eu des répercussions au niveau des mœurs.

   Un des exemples les plus frappants est donné par le Roi de France : Saint LOUIS.

   Visiblement conseillé par son entourage mendiant, dominicain et franciscain, le roi avait résolu la question de la façon suivante : «  il ne riait pas le vendredi. ».

   Peut-être est-ce à la suite de cette constatation que le Vendredi c’est le jour durant lequel il s’est tapé sa morue !

   Le rire devient véritablement une forme de spiritualité et de comportement. C’est le combat de Carnaval et Carême. C’est le combat du rire et de l’anti-rire.

    « Je veux bien que tu rigoles de moi mais il y a des limites Jacqueline…Ne touches pas à ma mère, à mon sexe (c’est kif-kif) à ma religion, à mon meilleur ami et t’occupes pas de l’O.M ni du P.S.G » .

   Le sport est trop sérieux pour être confronté aux critiques d’une « bonne femme ».

   J’ouvre une parenthèse:  qui est le Dieu du Loup-zen ?

   Ne dit-on pas Notre Père ce qui implique que c’est le Dieu de tous les croyants d’une certaine religion. Mais en regardant bien, le Mien a une différence fondamentale… Il est doté d’un sacré humour et le rire qu’il a mis dans mon berceau à ma naissance est un don inestimable, il me donne la force de rire de moi……


Ne disait-on pas que lorsque le Loup montrait les dents, c’est qu’il riait ? Rire satanique bien sûr mais rire quand même.

©Philippe X – 16/08/2019

7+
En roue libre | [email protected] | Site Web

'' nul n'est prophète en son pays''...c'est pour cette raison que je voyage.
''Convier quelqu’un, c’est se charger de son bonheur pendant tout le temps qu’il est sous notre toit.''...vous êtes mes invités, au banquet de la littérature....

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/divagations-et-survols-du-rire-philippe-x/

5
Poster un Commentaire

avatar
5 Sujets de commentaires
0 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
5 Commentaires des Auteurs
Christian SatgéDellolyAnne CaillouxMarie-Paule DAUTELChanTal-C Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Christian Satgé
Membre

Je viens de quitter mon exil poétique pour retrouver vos mots, cher lOup, avec un bonheur que le temps n’affecte en rien et n’estompe pas plus. De jolies trouvailles te un vrai sens du rythme comme du récit, agréablement cultivé et joliment paré d e cet humour qui n’est qu’à vous. Amicalement…

Delloly
Modérateur

Maître loup m a fait rire tant que j ai dû boire une ‘page24’, ambrée pour taire ce rire Remarquez, je n’avais point goûté aux 23 pages précedentes, comme quoi mieux vaut en rire Faute de comprendre la raiso’n de ce nom….. mais rêvons Che Sire des légendes urbaines à ce rire Saint Louis et son vendredi, je l’avais entendu d un berrichon de la région des étangs de la bremme, il m’avait fait rire l’ancêtre en me précisant qu il lui était permis de soulever sa robe bleue aux fleurs de lys que le vendredi pour plaire à sa… Lire la suite »

Anne Cailloux
Membre

On n’en sait un peu plus, mais vous le savez Philippe, ne fait pas rire qui veut.
Merci Philippe de ce presque synthèse , presque mémoire du rire/
Un loup peut en cacher un autre

Marie-Paule DAUTEL
Membre
Marie-Paule DAUTEL

Extra. Trois tonnes de culture viennent de me tomber sur le dos mais tout va bien ! 😁😁

ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

Excellente réflexion sur le rire…
Très approfondie et avec cet humour irrésistible que vous partagez avec nous !
Merci Philippe pour cette démonstration implacable…
Amitiés

Chantal

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE