«

»

Avr 11 2019

Imprimer ce Article

…Deux mille un – Delloly

 

Deux mille un, l’année d’un souvenir
cela pourrait être d’images d’un film
comme celui de Kubrick par intérim
hélas, non, seulement cinq ans d’un soupir

L‘on se demande alors si la vie se meurt
lors de ce souvenir soupirant de l’absence
comme un besoin de ressentir la présence
qui Nous a vu grandir,  Nous évitant heurt

De par les vents et murmures, il s’entend
que des vies ont souffert de l’indifférence
de celui qui un jour est devenu le Parent
tel un sot ignorant l’humain de séance

 

De par les vents et souvenirs d’une vie
jamais le bonheur ne fut  apparent
d’autant sur le Temps consacré adolescent
de par votre Amour déniant toute jalousie

Deux mille un, parfois je doute du demain
loin de cette présence de son précieux
le réfléchi, la connaissance des Cieux
vous savez bien, chaude au sein de votre main

Cinq ans passées à Vous réclamer audience
bêtement d’un sabir inutile et vain
jamais réponse ne vint de l’absence,
je le savais, que voulez-vous : reste humain !

Ne Vous en veux d’être parti d’une souffrance
je crie simplement de mots à Dame Absence
de Nous faire vivre et rire d’un jeu pipé
Nous conviant, Père…. à subir l’aparté
dès la naissance à connaître notre sort
à le vivre auprès de Vous, ce parfum de mort…

Deux mille un, l’année d’un étrange souvenir
cinq ans, Père, que vous manquez à ce soupir…

..

Oli ©…Deux mille un
©(P)-06/06/01 à mon Père

6+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/deux-mille-un-delloly/

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
2 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
DellolyChanTal-COasisArt9 Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

Cet hommage poignant à votre Père me touche profondément.
L’absence d’un être cher est une si grande douleur,
Et chacun de vos mots crie tout l’amour qui vous habite.
Magnifique poème Oli. Merci.
Bise

Chantal

OasisArt9
Membre
OasisArt9

My dad..je l ai perdu trop tôt. C est beau comme vivre
Ce que vous avez composé.
Merci de tout coeur.. je me le suis approprié… c un besoin de vie
Bise
Julie

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE