«

»

Mar 09 2017

Imprimer ce Article

Désir – Lucie Guittard

Je suis comme une page blanche vidée de toutes inspirations.
Mes apollons habituellement dociles ont prôné l’insoumission,
mes envies s’éteignent dans mon corps froid et sans réactions,
l’exaltation a quitté ma fantaisie pour se nicher dans la réflexion.

Le désir étant mon premier sens, aiguisé par une certaine attirance
deux êtres qui se laissent succomber à leurs besoins de démence.
Le plaisir du dévouement et allégeance à la reine des dépendances,
l’euphorie d’une nuit ou la frivolité est au centre des réjouissances.

La chaleur d’une peau moite qui m’ensorcelle par tant de bestialité,
manque à mes bras coquin et à la concupiscence de ma sexualité.
Des rêves frénétiques d’orgies séjournent dans mon esprit enfiévré,
mon désir brûlant lui m’incendie dans les bas fond de ma féminité.

0

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/desir-lucie-guittard/

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
0 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
1 Commentaires des Auteurs
Jean-Marie Audrain Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Jean-Marie Audrain
Membre

Mais c’est adorable une page blanche ! Tout redevient peau cible ! ! !

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE