«

»

Mar 16 2019

Imprimer ce Article

Des rires comme s’il en pleuvait – Laurence de Koninck

C’est la fête à la grenouille,

Voici chimères et gargouilles

Dansant, ricanant, se pavanant,

Solitude et ennui jetés au vent,

Sérieuses comme des papes,

Rire aux anges la soupape !

Mille facéties et arcanes,

Leur joie intense est insane,

Les rires coulent en cascade,

Quelle joyeuse cavalcade !

Caniveaux et rigoles s’amusent,

Pieds de nez et grimaces fusent,

Les monstres de rire se plient,

Lèvent leurs verres à la fantaisie,

Secs et fermés leurs cœurs de pierre,

Ayant vocation de modeste gouttière,

S’ouvrent doucement sous l’ondée

Et fondent délicatement en beauté ;

Sur les toits mouillés de Paris,

Les gouttelettes sont hardies,

L’eau bienfaisante se faufile

Bénissant ardoises et tuiles,

Notre-Dame s’émerveille et rit

Entre le firmament et le parvis,

Ses yeux en vitraux pleurent,

Ils versent tant de bonheur ;

Le ciel a le grain esthétique,

La pluie est le flou artistique,

En chœur arrosent les passants,

L’averse ne fait pas semblant,

Les promeneurs courent trempés,

Par la nuit noire sont enveloppés,

On n’y voit vraiment goutte,

Les ombres sèment le doute,

La vue soudain se brouille,

C’est la fête à la grenouille !

© Laurence de Koninck

1+

Ecrire de la poésie me réjouit,
Jouer sur les mots m’enchante,
Et tant pis si rien ne se produit,
Je repasserai si ça me chante !

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/des-rires-comme-sil-en-pleuvait-laurence-de-koninck/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE