«

»

Août 29 2019

Imprimer ce Article

Déracinement – Simone Gibert

peinture Simone Gibert

 

 

Depuis bientôt deux ans,

Les volets gris sont clos,

La maison maintenant

Ressemble à un tombeau.

 

 

Le cimetière

Détient sa dépouille,

Mais son âme erre,

Ma raison s’embrouille…

 

 

Toujours dans la maison,

Comme y est sa mère,

Il n’est pas de façon

De passer au travers.

 

 

Ce lieu tant aimé,

Défendu âprement,

Tout au long des années,

Vaut bien un sacrement.

 

 

Ces maîtresses-femmes,

Au lourd trousseau de clés

Auraient rendu l’âme

Sans pouvoir la hanter ?

 

 

Leurs corps invisibles

En ce lieu restés,

Il est impossible

Pour moi de contester.

 

 

Leurs voix inaudibles

Possèdent mon esprit,

Ce serait terrible

D’en discuter le prix !

 

 

Les choses ainsi faites,

Volonté de mère,

Ne seront défaites,

La saveur amère ….

 

 

Google maps montre,

Sans grand artifice,

La Maison, la nôtre,

Au temps “sacrifices”…

 

 

Les jours fuient ce passé,

Je ne m’y résous pas,

Je me sens dépassée,

Chez nous, c’est l’omerta !

 

 

 

 

 

 

 

 

0

Au MAROC depuis l'âge de7 ans.
Etudes secondaires au Lycée de Jeunes Filles à Casablanca.
dans les années 50.

Au Secrétariat d'une Entreprise de Bâtiment à Annecy.

Deux années passées au SENEGAL.

J'aime la nature, la peinture, je m'essaye à la poésie.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/deracinement-simone-gibert/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE