«

»

Juil 02 2018

Imprimer ce Article

D’époux ripoux à mari marri – Christian Satgé

Petite fable affable

Un homme de peu de vertu mais riche,
Ayant la force, s’arrogeant le droit,
Trouvait que sa vie était une friche.
Quoiqu’époux comblé, il vivait en roi
Tyrannisant sa fleur de femme
Sans que cela ne troublât trop son âme.

Notre homme moins las que vieillissant
Ayant maîtresse en fit son épouse
Croyant ce bijou languissant,
Jeune, jouant fort peu les ventouses,
Encore plus ployable à son vouloir,
Dedans comme au-dehors du boudoir.

À peine à son doigt bague fut mise,
La Belle le mène par le nez
Le tympanise et, cornes mises,
Le dépouille pour se pavaner,…
Combien de gens par peur de male aise
Tombent ainsi de poêle en braise…

.

© Christian Satgé – juin 2018

7+

Obsédé textuel & rimeur solidaire, (af)fabuliste à césure… voire plus tard, je rêve de donner du sens aux sons comme des sons aux sens. « Méchant écriveur de lignes inégales », je stance, en effet et pour toute cause, à tout propos, essayant de trouver un équilibre entre "le beau", "le bon" et "le bien", en attendant la cata'strophe finale. Plus "humeuriste" qu'humoriste, pas vraiment poétiquement correct, j'ai vu le jour dans la « ville rosse » deux ans avant que Cl. Nougaro ne l'(en)chante. Après avoir roulé ma bosse plus que carrosse, je vis caché dans ce muscle frontalier de bien des lieux que l'on nomme Pyrénées où l'on ne trouve pire aîné que montagnard.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/depoux-filou-a-mari-marri-christian-satge/

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
2 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
Philippe XChristian SatgéAnne Cailloux Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Philippe X
Membre

Avec ce mari fort marri c’est  « par ici la sauterie ».
En cuisine seule une femme connaît le bon moyen de retenir une poêle à frire qui s’en va, en la tenant par la queue…. dans un ménage c’est pareil.
Pour ne pas tomber de Charybde en Scylla et de poêle en braise cet ex-Maitre queue aurait du savoir que “finira bien qui frira le dernier”
Félicitations pour cet univers intriguant qu’est la cuisine et que j’affectionne tout particulièrement.

Anne Cailloux
Membre

C’est des choses qui arrivent et paf..
bien dit.
Anne

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE