«

»

Mai 10 2019

Imprimer ce Article

Départ – Serge Campagna

Ce soir

je suis de silence

de plaintes muettes

sur la page blême

de l’absence

.

Mon âme

s’évade lentement

sur les voies embrumées

de vos tortueuses mémoires

Sourcillerez-vous

au souffle solitaire

de son passage

 

Serge Campagna

4+

Je suis arrivé en 1955 en Dauphiné et l'ennui de l'enfance m'a vite poussé vers les mots et leurs majestueuses farandoles.
J'eus très tôt la chance et le bonheur de croiser la route de maîtres qui me firent voyager sur les phrases de Musset, d'Apollinaire, de Baudelaire, de Cendrars...
Ma propension au sourire m'ouvrit plus tard les grâces de Bobby Lapointe, de Cavanna, de Desproges...
Puis, il y eut Guillevic, Max Jacob et l'immense Francis Ponge... En parallèle, s'immiscèrent Giono, Ramuz, Gougaud...
Depuis, mes textes recherchent le flot serein du voyage, les cataractes de la révolte ou les rives ombragées de l'harmonie.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/depart-serge-campagna/

9
Poster un Commentaire

avatar
5 Sujets de commentaires
4 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
6 Commentaires des Auteurs
SabrinaAnne CaillouxChanTal-CSerge CampagnaChristian Satgé Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Sabrina
Invité
Sabrina

Monsieur Campagna, quel plaisir de vous relire… Il y a bien longtemps que je n’avais pas entendu le son de votre voix ou lu des phrases que vous nous auriez dictées ou écrites au tableau. Le fait de lire vos vers et de voir votre photo me replonge dans des souvenirs et provoque en moi le même effet que la madeleine de Proust… C’est souvent que je pense à vous et à certains souvenirs qui sont encrés en moi et qui me semblent si récents; alors que bien des années se sont écoulées. Ce soir en chantant une chanson pour… Lire la suite »

Anne Cailloux
Membre

Sourire.. Vous allez pénétrer nos mémoires, venez donc vous y êtes invité. très bel écrit.
Anne

0
ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

Vraiment très beau poème, doux et touchant.
Merci pour ce cadeau Serge.
Amicalement

Chantal

0
Christian Satgé
Membre

Heureux de vous retrouver avec d’aussi beaux vers Serge comme je m’attristait de votre si long silence. C’était un faux départ alors fêtons dignement ces retrouvailles-ci. Amicalement…

0
Delloly
Modérateur

pureté dans votre phrasé
j’adore Mr le Poète
Ol

0