«

»

Juin 25 2019

Imprimer ce Article

Demain… – Christian Satgé

Au soir de mes rimes, à la nuit de mes vers,
Quand la poésie quittera mon univers,
Je n’entendrais plus, hélas, pour mieux les rendre,
Chanter le murmure des eaux et voix du vent.
Quand un demain de fin certaine viendra prendre
Mon encre, figer mon stylo qui, trop souvent,
A pleuré ici mes larmes de survivant
Se délectant de ses maux sans rien attendre,…

Au soir de mes rimes, à la nuit de mes vers,
Quand la poésie quittera mon univers,
Sous un ciel indifférent et atone,
Parmi des foules plus endurcies qu’autrefois
À ma douleur qui garde mon cœur en automne
Et ne s’endort jamais mais s’assoupit parfois
Et qu’un rien, vain, réveille souventes fois.
L’oubli n’est pas toujours ogresse si gloutonne…

Au soir de mes rimes, à la nuit de mes vers,
Quand la poésie quittera mon univers,
Venu en grande détestation de moi-même,
À un exil voulu de ce monde de fous 
Je me condamnerai, solitaire à l’extrême,
Que je ne comprendrai pas plus, dessous sa boue,
Qu’il ne me comprendra mie, encore debout,
Silencieux, le regard éteint, le teint blême,…

Au soir de mes rimes, à la nuit de mes vers,
Quand la poésie quittera mon univers,
Tout ce passé ne m’offrira qu’une errance
M’invitant à franchir le seuil de mes horizons
Pour mettre un terme à ces douleurs et ces souffrances
Qui en mon vieux corps seront comme en prison
Et j’irai quérir de vous mon congé, grison
Las d’une vie qui me sera devenue rance…
 
8+

Obsédé textuel & rimeur solidaire, (af)fabuliste à césure… voire plus tard, je rêve de donner du sens aux sons comme des sons aux sens. « Méchant écriveur de lignes inégales », je stance, en effet et pour toute cause, à tout propos, essayant de trouver un équilibre entre "le beau", "le bon" et "le bien", en attendant la cata'strophe finale. Plus "humeuriste" qu'humoriste, pas vraiment poétiquement correct, j'ai vu le jour dans la « ville rosse » deux ans avant que Cl. Nougaro ne l'(en)chante. Après avoir roulé ma bosse plus que carrosse, je vis caché dans ce muscle frontalier de bien des lieux que l'on nomme Pyrénées où l'on ne trouve pire aîné que montagnard.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/demain-christian-satge/

10
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
7 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
5 Commentaires des Auteurs
Anne CaillouxJeanine Chatelain *Belle des bois*Béatrice MontagnacChristian SatgéPhilippe X Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Anne Cailloux
Membre

MAGNIFIQUE Christian
comme je mis retrouve…
Je vous aimes en compteur de fable, mais dans cet art vous êtes époustouflant..
Chapeau bas..
Anne

Jeanine Chatelain *Belle des bois*
Membre
Jeanine Chatelain *Belle des bois*

Comme ces mots sont forts et beaux, est-ce qu’on quitte la poésie, je pense qu’elle grandit dans la solitude de l’extrême, parce qu’elle est l’histoire de notre moi intime.Merci Christian.

Philippe X
Membre

j’aime cette tragédie réservée aux seuls baroudeurs des espaces inconnus. Lorsque le héro est fatigué d’avoir en son sens bataillé en vain, alors au soir de son déclin, une main lui ouvre la porte sur un lendemain plus serein;
“Voyageur de la nuit, moi qui en ribambelle ai franchi des pays que je ne voyais pas j’ai hâte au point du jour de trouver sur mes pas ce monde émerveillé qui rit et qui s’interpelle “…continue de voyager sous d’autres cieux, un meilleur est toujours à venir.
Amitiés de la route

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE