«

»

Mai 01 2016

Imprimer ce Article

Déesse de Mai – Véronique Monsigny

 

Vert  gazon de Parnasse, lys chantant des vallées

On dit que pour ses muses Apollon t’a créée

Gardien du paradis dont tu gardes l’entrée

Du postulant tu sonnes les vertus et bontés

 

Clochettes de Flora,  fleur venant d’Orient

Seuls tu gardes pour toi nos vœux et nos  serments

Symbole des camarades, d’union pour les amants

Tes parfums de muscade,  dans les bois tu répands

 

Mais tu es cependant  la reine des rebelles

Tu peux être tout à tour  charmante et puis  mortelle

Capricieuse et sensible tu t’ouvres sous le ciel

Offrant ta vie à ceux que tu prends sous tes ailes

 

Le mois de Mai  bientôt repliera tes clochettes

Tu retrouveras un an  tes cachettes secrètes

Mais l’an prochain je sais que pour la même fête

Tu ouvriras pour nous  tes parfums de poète

0

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/deesse-de-mai-veronique-monsigny/

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
0 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
1 Commentaires des Auteurs
Sacha Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Sacha
Invité
Sacha

Bonjour Véro, Le muguet à son pouvoir sur certains. Du moins le croit-on. Humer son doux parfum, enivre plus d’un, superstitieux ou pas … Le texte interprète joliment les croyances de chacun, sur cette mystérieuse fleur ? J’aime beaucoup. Amitiè