«

»

Août 22 2018

Imprimer ce Article

…de ses Lèvres – Delloly

©Oliver Delabre

 

De ses lèvres s’étonnait le rouge
aux regards croisant le tremblement
à chaque mise en bouche du songe
déclarant la saveur le décorant
saveur liquoreuse d’un vin
s’oubliant langoureuselment du divin

Au frémissement des roses lèvres
liqueur se plut de la plage en grèves
balayée joliment pointe rosée
d’Est en Ouest invitant la pensée
d’un regard à s’offrir le voyage
voguant sur liqueur d’un partage

De ses lèvres s’abandonnait le rouge
au bord du verre pétillant l’allonge
sûrement la pensée s’accordait
à savourer l’instant abandonné
en ce palais gourmand d’osés
fondant l’amertume d’insensés

Doucement de l’index gourmand
com’s’abreuvant fontaine de l’amant
d’une perle glissant sur une lèvre
elle entrouvrit de raison ce chef-d’œuvre
invitant d’un tremblement le sensuel
au ballet d’horizons roses de leur miel

 

©…de ses Lèvres
© (P)-13/08/18 à Muse S (libre) *Mus169

 

5+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/de-ses-levres-delloly/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE