«

»

Sep 01 2018

Imprimer ce Article

…de ce Regard – Delloly

©le regard- Oliver Delabre

 

Douceur au fond de ce regard
s’invite bleue de tout un art
comment Vous le murmurer
sans nuire et Vous oublier
au bout du chemin de roses
décorant l’étang et ses aloses
espérant volants imprudents
s’abreuvant d’un salto loin de vents

Voyage au bord de ce regard
m’invite à oser jouer de tout un art
en l’océan ses vagues et ses dauphins
virevoltant mille eaux et câlins
au bord de ces lèvres goût salé
de douceur Ô.. d’un jamais égalé
scrutant gourmand saveur délicate
Vous habillant de l’éclat d’une agate

Comment observer de l’âme ce regard
s’invitant soyeux de tout un art
sans briser l’instant de son rêve
sans blesser son temps de sa sève
Ô.. ne peux définir son mouvement
même pour l’attraper en bel amant
au rythme de l’océan d’une vague
m’emportant aimant d’un divague

 

©…de ce regard…
© (P)-01/09/18 à Pasiphae (libre) *Phe014

 

6+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/de-ce-regard-delloly/

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
2 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
DelllolyChristian SatgéDellolyAnne Cailloux Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Christian Satgé
Membre

Le yeux sont le miroir de l’âme… c’est bien connu. Merci de nous le rappeler ainsi, Oli.

Anne Cailloux
Membre

Beaucoup de douceur dans cette ode dédié àPasiphaé..
une bien belle ode qui inspire
bravo Olivier, j’adore
Anne

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE